Les filiales africaines de Bolloré réalisent de bonnes performances au 1er trimestre 2022

CI0000000261 - SDSC
La BRVM Ferme dans 1h28min

Les filiales africaines du groupe français Bolloré qui s'apprêtent à passer sous pavillon de l'armateur MSC dès le premier trimestre 2023, se portent bien. En effet, le chiffre d'affaires de l'activité de Bolloré Africa Logistics s'est accru de 16% à 627 millions d'euros (411,28 milliards FCFA) au premier trimestre 2022.

Cette évolution est imputable aux bonnes performances des terminaux portuaires du groupe en Afrique, notamment Congo Terminal, Abidjan Terminal en Côte d'Ivoire, Owendo Container Terminal au Gabon, et Freetown Terminal en Sierra Leone, en lien avec la reprise des activités de logistique et de manutention en Afrique, pénalisées qu'elles étaient par la crise sanitaire.

Cette performance est un prolongement de la bonne orientation des ventes réalisées par ces filiales en fin d'exercice 2021. De fait, le chiffre d'affaires de Bolloré Africa Logistics avait progressé de 9% pour s'établir à 2 277 millions d'euros (1 493,61 milliards FCFA) fin décembre 2021, tiré par les terminaux portuaires du Ghana, de la Côte d'Ivoire, du Bénin, du Libéria et du Nigéria qui avait bénéficié de l'augmentation des volumes manutentionnés.

Dr Ange Ponou

Publié le 25/04/22 15:33

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

nHZF_3KO4_9mWV8QlTe4E_lB3DujZYigWqBolXocJz0 False