sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

NEI-CEDA : Comprendre la société derrière l'envolée de l'action

CI0000000618 - NEIC
La BRVM ferme dans 0h51min

Dans un marché baissier depuis 2016 où la performance de la majeure partie des valeurs navigue en territoire négatif, la progression du titre NEI-CEDA a surpris plus d'un.

Pour mémoire, le titre a été fractionné le 10/08/2017 par 25 en faisant passer le cours de 1 800 FCFA à 44 FCFA. Il a par la suite terminé l'année 2017 au cours de 37 FCFA. En 2018, le titre a enregistré une progression vertigineuse de 2 522% en culminant à 970 FCFA le 04/05/2018. Pour expliquer plus simplement la progression, un investisseur qui aurait investi cent mille FCFA (100.000 FCFA) sur cette valeur aurait gagné 2,5 millions FCFA.

La bulle NEI-CEDA s'est par la suite dégonflée et le titre a soldé l'année 2018 au cours de 170 FCFA. Depuis le début de l'année 2019, l'action s'est inscrite à nouveau dans une tendance haussière en se bonifiant de 188% sur le premier trimestre.

Le titre NEI-CEDA est perçu comme très peu liquide, une réputation qui freine l'ardeur des investisseurs. Cependant en 2018, année de la progression vertigineuse, l'action NEI-CEDA a tout de même cumulé une valeur de transaction de 98 millions FCFA contre 3,77 millions en 2016 et 5,3 millions en 2016.

L'on notera également qu'en 2015, une importante opération portant sur 63 318 titres pour une valeur de 246,6 millions FCFA avait été effectuée le 10/10/2015 au cours de 4 500 FCFA (soit 180 FCFA après ajustement du fractionnement par 25) ; et ce à travers une seule transaction.

Le graphe et le tableau ci-dessous rappellent l'évolution du cours et les volumes de transaction du titre NEI-CEDA ces dernières années.

Contexte de l'Activité

Derrière la progression du titre, il est tout aussi important de comprendre l'activité de la société.
Les NEI-CEDA sont issus de la fusion entre les Nouvelles Editions Ivoiriennes (NEI) et le Centre d'Edition et de Diffusion Africaine (CEDA) en 2012. Cette fusion a permis à ces deux entités de conjuguer leurs efforts et devenir plus performantes dans un environnement qui devenait de plus en plus concurrentiel. Depuis, les NEI-CEDA sont restés leader dans leur domaine d'activité en Côte d'Ivoire.

L'activité de NEI-CEDA se concentre autour des ouvrages scolaires et se répartit entre les commandes de l'Etat, représentant à eux seuls le tiers du chiffre d'affaires, et les privés que sont les librairies, les grossistes et les détaillants.

La majorité des œuvres vendues par l'entreprise proviennent de son principal fournisseur « Hachette Livre » dont elle bénéficie de l'assistance technique et du savoir-faire en matière d'animation stratégique, éditoriale et commerciale.

Le secteur de l'édition de la Côte d'Ivoire est le plus développé de la sous-région. Il est très dynamique et est marqué par la floraison de petites maisons d‘édition pas à même d'être des concurrents pour NEI-CEDA.

Principal acteur du secteur, NEI-CEDA maintient sa position de leader devant ses principaux concurrents que sont Fratmat Editions et Eburnie.

Une politique éducative favorable au secteur

La société évolue dans un environnement favorable, même si le secteur éducatif a enregistré quelques turbulences ces derniers mois. Depuis 2015, les enfants âgés de 6 à 16 ans bénéficient de la loi sur la gratuité de l'école ; du primaire au premier cycle du secondaire. Dans le cadre de la mise en œuvre de cette politique, le gouvernement procède chaque année à la distribution de kits scolaires dans les écoles. Ce marché est estimé à 20 milliards de francs CFA par l'Association des éditeurs de Côte d'Ivoire (Assedi).

Toutefois, les effets de la piraterie entrainent des pertes estimées à plus de 10 milliards FCFA. Pour en venir à bout, les éditeurs ont pensé à l'impression d'un hologramme sur la première page des ouvrages.

Au regard de la part importante dans ses ventes, les marchés publics revêtent un caractère vital pour le chiffre d'affaires de NEI-CEDA. Et dans ce contexte, la sortie de l'Etat du capital il y a quelques années peut être considéré comme un désavantage pour l'entreprise.

En termes de projet, NEI-CEDA se lance à petits pas dans la production numérique via son site internet en y proposant des achats en ligne livrables sous 15 jours plus tard.

Performance Financière


La société a connu des années difficiles marquée par des pertes successives, en 2014 (-54 MFCFA), 2015 (-347 MFCA) et 2016 (-125 MFCFA) avant de se relever en 2017 (avec un bénéfice net à 506 MFCFA).

L'obtention d'un nouveau marché de près de 2 milliards FCFA auprès de l'Etat ivoirien en fin 2016, couplé à la réduction des charges de fonctionnement (dont la mise en œuvre d'un licenciement collectif, 7 postes pour motif économique), a permis à la société d'améliorer significativement son résultat net en 2017.

Par ailleurs, la livraison et la facturation d'un marché (obtenu le 23 février 2018) de 2,9 milliards FCFA auprès de l'Etat dans le cadre de la fourniture de livres a permis à la société de booster son chiffre d'affaires au 3ème trimestre 2018, et son résultat net, respectivement de +34% et +82% Vs la même période de l'année précédente. Cette performance laisse anticiper de bons résultats pour l'exercice 2018.

Enfin des dividendes?

En outre, le report à nouveau de la société étant à présent positif (303 220 FCFA), des résultats en croissance considérables pourraient permettre au management de la société de proposer un dividende aux actionnaires après 18 ans (le dernier datant de 2000, pour un montant de 67 millions FCFA, soit 225 FCFA, plutôt 9 FCFA par action après ajustement du fractionnement par 25).

En attendant les résultats annuels 2018 qui seront très probablement intéressants, la tendance haussière du titre se poursuit sur le marché.

L'Equipe de SIKADVISORY

 

La Rédaction

Publié le 02/04/19 19:50

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.