Nigéria : Le Royaume-Uni annonce près de 2,5 millions USD pour renforcer le système de santé

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 32h34min

Selon l'indice de pauvreté multidimensionnelle du Nigéria 2022, le nombre de personnes ne pouvant pas payer pour des soins de santé adéquats au Nigéria a atteint 113 millions en 2022 contre 83 millions avant la Covid-19. Les investissements se multiplient dans le secteur afin d'étendre le programme de Couverture maladie universelle au maximum de personnes.

Le gouvernement du Royaume-Uni va décaisser 2,48 millions de dollars, soit environ 1 milliard de nairas (2 millions de livres sterling ou 1,5 milliard FCFA) pour renforcer le système de santé au Nigéria. L'information a été rendue publique par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ce mardi 6 juin.

Le programme, qui se tiendra sur une période de deux ans, vise à renforcer le personnel de santé du pays. Plus concrètement, grâce à des politiques et des stratégies fondées sur des données probantes, ce programme aligné sur le plan stratégique du gouvernement nigérian en matière de santé, aidera le pays à renforcer les compétences de ses travailleurs et à améliorer les résultats en matière de santé sur le long terme.

La mise en œuvre au niveau infranational, notamment dans les six Etats de Cross River, Enugu, Jigawa, Kaduna, Kano et Lagos, s'appuiera sur la présence et le soutien technique fournis aux gouvernements des États par l'intermédiaire des 37 bureaux infranationaux de l'OMS au Nigéria. L'objectif est d'aider le gouvernement du Nigeria à optimiser la performance, la qualité et l'impact du personnel de santé.

‘‘Le projet de deux ans sur les ressources humaines en santé vise à soutenir le gouvernement aux niveaux national et infranational, ainsi que les organismes de réglementation, les associations professionnelles et d'autres parties prenantes clés, afin d'élaborer des stratégies de transformation pour augmenter la quantité et la qualité des travailleurs de la santé, y compris l'élaboration et l'examen de programmes d'études fondés sur les compétences'', explique la note d'information.

A terme, les investissements réalisés dans le cadre du programme contribueront à couvrir les besoins actuels et futurs de la population et des systèmes de santé ; à renforcer la capacité des institutions, y compris des organismes de réglementation, à gérer efficacement les politiques publiques, le leadership et la gouvernance, à optimiser la rétention, la distribution équitable et les performances des travailleurs de la santé et à renforcer la gestion des données relatives au personnel de santé à des fins de suivi et de responsabilisation.

Notons que cette nouvelle initiative vient booster les mesures déjà mises en places par les autorités, notamment le projet de loi 2022 de la National Health Insurance Authority (NHIA), entre autres. Promulgué en mai 2022, le NHIA s'inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement pour atteindre la couverture maladie universelle (CSU).

Jean-Marc Gogbeu

Publié le 06/06/23 12:41

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

rlE5iDidaOb3xmTxbzs-X4Av8wTLcZWvL9mdELaCFhk False