La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Noix de cajou : La Côte d’Ivoire vise une production de 850 000 tonnes en 2021

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 13h51min

Après avoir cumulé un volume de production record de 848 700 tonnes de noix de cajou au terme de la campagne 2020, la Côte d'Ivoire – pour conforter sa position de premier producteur mondial de l'anacarde avec 22,33% de part de marché – rehausse ses objectifs de production pour la campagne 2021.

Dans une interview accordée ce 21 février au média marocain APA, Adama Coulibaly, directeur général du Conseil du Coton et de l'Anacarde, a annoncé que le pays visait une production d'environ 850 000 tonnes cette année contre un objectif de 800 000 l'année dernière.

Rappelons que la campagne de commercialisation de la noix de cajou s'est ouverte le 5 février sur un prix d'achat de 305 FCFA/kg, en chute de 23,75% par rapport à la période précédente, dans le contexte actuel de la crise de la Covid-19 qui a induit la baisse des cours au niveau international.

En vue de booster le niveau de transformation locale à 50% de sa production d'ici 2023, le gouvernement ivoirien a annoncé la création de trois zones industrielles (Bondoukou, Korhogo et Bouaké) totalement dédiées à la transformation de l'anacarde.

Dans son entretien, Adama Coulibaly a relevé que le chantier de la zone industrielle de Bondoukou, située au nord-est de la Côte d'Ivoire sur une superficie de 15 hectares, devrait est lancé dans les prochaines semaines avec un objectif d'opérationnalisation dès 2022.

Olivia Yao

Publié le 22/02/21 09:06

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.