sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Orange génère 11% de PIB en Côte d'Ivoire et au Sénégal

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ferme dans 3h0min

L'Afrique devient une zone d'intervention prioritaire du groupe Orange qui devient un acteur économique majeur sur certains de ces marchés. De quoi alimenter les ambitions de la firme sur un continent où le potentiel de développement reste entier.

Ce 8 janvier, Orange qui a regroupé ses activités dans la région et au Moyen-Orient dans une branche, Orange MEA, a installé à Casablanca, au Maroc, un siège entièrement dédié à cette entité.

" (…) ce nouveau siège à Casablanca (…) est un message très fort, un tournant dans l'histoire du Groupe qui vient confirmer notre volonté de nous rapprocher de nos clients et de faire d'Orange MEA l'opérateur multiservices préféré des populations en Afrique et au Moyen-Orient " s'est félicité Alioune Ndiaye, directeur général d'Orange Middle East and Africa à la cérémonie d'inauguration.

Dans la région, le groupe ne vise pas moins que le leadership après plus de deux décennies de présence avec un palmarès séduisant. Animés par 18 000 salariés, les 18 pays de la région représentent 125 millions de clients (fin octobre 2019) et 5,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires à fin 2018.

Dans quatre de ces marchés Orange y a un poids économique important avec des contributions significatives au PIB : 8% au Cameroun, 8,2% en Guinée, 11% en Côte d'Ivoire et 11,2% au Sénégal, relève le groupe qui cite l'" Etude Goodwill-management sur l'empreinte socio-économique réalisée dans les pays ".

Une ambition d'acteur multiservice

Avec 1 milliard d'investissement chaque année, Orange MEA, qui est le premier pôle de croissance (+6%/an en moyenne) à l'échelle du groupe , mise sur une " stratégie multi-services " avec des services diversifiés, au-delà du mobile, qui devrait générer 20% du chiffre d'affaires à l'horizon 2025.

Voir aussi - Orange : L'entrée en bourse de la branche Afrique et Moyen Orient se précise

Par exemple, " dans les services financiers, Orange Money, qui compte déjà 45 millions de clients dans 17 pays, atteindra environ 900 millions d'euros de revenus et en parallèle, le Groupe continuera le développement d'offres de contenus, d'e- santé et d'énergie " explique le groupe.

" Une des clés de la réussite des nouveaux services est de les penser depuis l'Afrique pour s'adapter aux spécificités locales et répondre au mieux aux besoins des clients. C'est pour cela que nous avons souhaité organiser le pilotage de nos activités en Afrique et au Moyen-Orient directement depuis le continent africain ", a indiqué à l'occasion Stéphane Richard, Président-Directeur Général d'Orange.

Rappelons que le regroupement des filiales MEA en une branche distincte cadre avec le projet d'introduction en bourse de cette dernière.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 10/01/20 10:04

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.