RD Congo : L'émirati Primera Gold a exporté plus de 200 kg d'or en 45 jours

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 31h36min

La filière aurifère congolaise se consolide depuis l'entrée en scène, de Primera Gold RDC, une joint-venture détenue par la RDC (45%) et les Emirats Arabes Unis (55%) mise en place fin 2022 pour lutter contre la fraude minière dans le pays. L'entreprise achète la production d'or auprès des mineurs du Sud-Kivu permettant à l'État de maîtriser la traçabilité de ce minerai exploité artisanalement dans l'Est du pays et exporté par les circuits de contrebande au Rwanda et en Ouganda.

Selon le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, le pays a expédié ce mardi 21 février 2023, 100 kg d'or vers le marché international. Cela porte à 207 kg la quantité de minerai exporté en 45 jours par Primera Gold. Une grande première, puisque, selon le membre du gouvernement, les exportations de l'or issue de la production artisanale dans cette région du pays étaient de 23 kg en 2021 et 34 kg en 2022.

Ces premiers résultats viennent consolider la production de l'or congolais qui en 2022 a atteint son plus bas niveau sur les 5 dernières années. La société Primera Gold espère exporter entre 15 et 25 tonnes chaque année. Elle souhaite surtout s'étendre à travers le pays en nouant des partenariats avec d'autres sociétés importantes présentes en RDC comme Sakima, Sokimo ou encore Gécamines pour tordre définitivement le cou à la contrebande de l'or.

En RD Congo, la production artisanale est disséminée dans presque toutes les provinces du pays mais génère moins d'1% de la production nationale car une grande partie est exportée par les circuits de contrebande.

Fernand Ghokeng

La Rédaction

Publié le 27/02/23 16:20

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

rlE5iDidaOb3xmTxbzs-X4Av8wTLcZWvL9mdELaCFhk False