Sénégal : Le trafic de l’AIBD en hausse de 18% au premier semestre 2023

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 11h47min

Au premier semestre 2023, l'Aéroport international Blaise Diagne de Dakar (AIBD) a enregistré une hausse du trafic passagers de 18% par rapport à la même période de l'année 2022, avec 1 393 093 passagers contre 1 185 450, excédant ainsi de 19% le trafic de 2019 sur la période considérée.

La quantité de fret transportée au premier semestre 2023 est de 19 696 tonnes contre 18 786 tonnes en 2022 à la même période, soit une hausse de 5%. Ce volume de fret dépasse de 3% celui traité avant la crise.

Selon l'Agence nationale de l'Aviation civile et de la Météorologie (ANACIM), les activités du transport aérien (passagers et fret combinés), réalisées à travers un nombre de mouvements d'avions, suivent la même tendance avec 13 725 vols enregistrés contre 12 833 vols à la première moitié de l'année 2022, soit une hausse de 7%.

Voir aussi - Sénégal : Le trafic aéroportuaire bondit de 23% au premier trimestre 2023

Il est également noté une activité significative des compagnies aériennes durant ce semestre, notamment les compagnies de droit sénégalais, Air Sénégal, Transair et Arc en ciel (vols à la demande). Elles maintiennent leur part de marché observé au premier trimestre, soit 25% du trafic passagers, 15% du fret et plus 33% des mouvements. Air Sénégal assure l'essentiel de ces parts de marché sur la plateforme.

La croissance observée du trafic passagers par rapport au premier semestre 2022 est liée au dynamisme de la plupart des compagnies qui opèrent sur la plateforme, selon l'Anacim. A l'en croire, les compagnies étrangères ne sont pas en reste en termes d'activités sur la plateforme. La compagnie Royal Air Maroc du reste toujours très active et maintient ainsi ses parts de marché avec des croissances de 45% du nombre de passagers transportés et 7% du volume de fret traité par rapport au premier semestre 2022.

Parmi les compagnies étrangères non africaines, Air France est la plus performante regroupant 22% du trafic fret (diminution de 2 points par rapport au 1er trimestre) et 9% des passagers. La compagnie Brussels avec des rotations supérieures à celles d'Air France sur la plateforme suit avec 10% du fret (diminution de 1 point par rapport au 1er trimestre) et 7% des passagers.

Par ailleurs, Paris et Casablanca demeurent les villes les plus en connexion avec l'AIBD en provenance comme à destination confirmant selon l'ANACIM, l'offre conséquente des compagnies comme Air Sénégal et Air France sur l'axe Paris avec 2 voire 3 vols par jour, et la RAM sur l'axe Casablanca avec 2 vols par jour.

Mouhamadou Dieng

Publié le 23/09/23 23:06

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

K3oIMZt0vZSepS9FWA-6W-AiyfQX9Ikg7LL_D1nkhcY False