UMOA : Les investisseurs ont boudé l’emprunt du Mali sur le marché régional ce mercredi

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 42h3min

Réputés pour leur aversion pour le risque, les investisseurs de la zone UEMOA craignent-ils de nouvelles sanctions à l'encontre du Mali ? Alors que la confiance en la signature du trésor malien semblait bien acquise – en témoigne les récents succès des emprunts du pays sur le marché régional – la levée d'hier mercredi 21 septembre autorise le doute. 

Bamako s'était en effet présenté sur le marché monétaire régional de la dette publique en vue d'emprunter 30 milliards FCFA. Bilan des courses : ce sont seulement 18 milliards FCFA que le pays a pu obtenir, soit 60% de l'enveloppe recherchée. 

Cet échec à la veille de la réunion de la CEDEAO qui doit se pencher sur la crise liée à ‘'l'affaires des 49 soldats'' qui oppose le Mali et la Côte d'Ivoire laisse bien songeur, même s'il est difficile pour le moment de trouver un rapport. 

Il faut souligner que lors de sa dernière opération sur le marché monétaire le 7 septembre, le trésor malien avait raflé les 31,6 milliards FCFA proposés par les investisseurs alors qu'elle recherchait initialement que 30 milliards FCFA. 

Voir aussi - UMOA : Le Mali lève 31 milliards FCFA sur le marché monétaire

Des Obligations de relance du trésor qui intéressent moins ? 

L'opération de ce mercredi portait exclusivement sur des ORT, Obligations de relance du trésor (de maturités respectives de 3 ans et 5 ans). Et là se trouve le problème, selon des analystes interrogés par Sika Finance. En effet, les rendements générés par l'opération (6,22% pour l'ORT de 3 ans et 6,26% pour celui de 5 ans) sont jugés bien peu intéressants en raison ‘'du risque'' que représente le Mali, a-t-on laissé entendre. 

Vraiment ? Et pourtant, lors de sa sortie du 7 septembre, Bamako avait pu mobiliser 25,1 milliards FCFA pour son ORT de 3 ans avec un rendement pondéré de 6,12%. 

Jean Mermoz Konandi

Publié le 22/09/22 11:39

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

D2Ivwev3yT5CtaKb3BsxsoIMV97MEAlrsKYgkf8WghI False