Un consortium rachète la totalité des parts d’Enko Capital dans Netis Holding

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 4h20min

Netis Holding ne figure plus dans le portefeuille de Enko Africa Private Equity Fund (EAPEF). Le fonds de capital-investment géré par Enko Capital Managers (ECM) a annoncé ce 29 novembre avoir cédé la totalité de sa participation majoritaire dans le capital de cette société spécialisée dans la conception, la construction, l'installation et la gestion d'infrastructures de télécommunications en Afrique subsaharienne. La transaction a bénéficié d'un accompagnement stratégique de la banque d'affaires indépendante Enexus, renseigne Enko.

Le rachat a été effectué par l'intermédiaire d'ATIS, véhicule d'investissement basé à Maurice, au profit d'un consortium composé d'Amethis, AfricInvest, Proparco et l'IFC. C'est la seconde sortie de capital réalisée ce mois-ci par la société de gestion de portefeuille. Le 10 novembre dernier, ECM annonçait le désengagement d'EAPEF dans la banque nigériane de prêts hypothécaires, Imperial Home Mortgage Limited. Une troisième cession devrait avoir lieu avant la fin de cette année.

Voir aussi - Nigéria : Cyrille Nkontchou (Enko Capital) vend ses parts dans Imperial Bank

"En tant que fonds d'investissement, nous sommes fiers de tous les accomplissements au cours des cinq dernières années et nous sommes heureux d'avoir mené à bien la cession de Netis Holding à ATIS. Nous prévoyons maintenant de réaliser une autre sortie de portefeuille d'ici décembre 2023, alors que nous nous préparons à la première clôture du Fonds II d'EAPEF", a déclaré Cyrille Nkontchou, associé gérant d'ECM.

Rappelons qu'en 2018, EAPEF a réalisé un premier investissement dans Netis Holding avec l'ambition de financer la consolidation de sa position sur ses marchés existants et de soutenir sa stratégie d'expansion dans d'autres pays africains. En 2020, le fonds a est devenu majoritaire en rachetant la participation de Saham Finances (aujourd'hui Sanlam Allianz). 5 ans après, ECM revendique un bilan plutôt élogieux de cet investissement.

"Netis a été en mesure d'étendre considérablement sa présence en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso, au Niger, au Ghana, au Togo, au Bénin, au Nigeria, au Gabon, en Ouganda, au Rwanda, au Kenya, en Tanzanie, en République démocratique du Congo et en Éthiopie. La fierté du groupe s'illustre également par un portefeuille de clients de premier plan et très diversifié. Netis Holding emploie aujourd'hui plus de 3 200 personnes et gère environ 26 000 sites. La société a enregistré une forte croissance de son chiffre d'affaires depuis sa création, dépassant 100 millions de dollars en 2022, avec une solide performance financière", a déclaré Cyrille Nkontchou.

La Rédaction

Publié le 01/12/23 11:46

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False