Après le FMI, le Ghana obtient 300 millions USD de la Banque Mondiale pour soutenir la relance économique

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 18h6min

La Banque Mondiale a approuvé, ce 23 janvier, un financement de 300 millions de dollars (181,3 milliards FCFA) pour “aider à la reprise économique du Ghana et soutenir la croissance résiliente et inclusive du pays”, a annoncé l'institution de Washington dans un communiqué. Cette décision intervient après que le pays d'Afrique de l'Ouest ait conclu un accord avec ses créanciers bilatéraux pour restructurer 5,4 milliards USD de dettes, lequel accord a donné lieu le 19 janvier dernier à un décaissement de 600 millions de dollars du Fonds Monétaire International (FMI).

Voir aussi : Le Ghana obtient l'accord final du FMI pour un nouveau décaissement de 600 millions USD

“Le gouvernement du Ghana reste déterminé à restaurer la stabilité macroéconomique et à mettre en œuvre des réformes durables pour placer l'économie sur la voie d'une croissance et d'une transformation fortes et durables à long terme. Le décaissement de ce financement (…) jouera un rôle essentiel dans l'allègement des contraintes budgétaires du Ghana, en maintenant la dynamique de la reprise économique tout en protégeant les pauvres et les vulnérables”, a déclaré Ken Ofori-Atta, le Ministre des Finances du Ghana.

Voir aussi : Ghana: Le FMI valide enfin le plan de soutien d'un coût de 3 milliards de dollars

Ce financement est le premier d'une série de trois que la Banque mondiale entend accorder au pays. L'objectif final étant de “restaurer la viabilité budgétaire ; soutenir la stabilité du secteur financier et le développement du secteur privé ; améliorer la discipline financière du secteur de l'énergie et renforcer la résilience sociale et climatique”.

La Rédaction

Publié le 24/01/24 15:23

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False