BRVM : Le cours de PALMCI sous la barre des 11 000 FCFA

CI0000000592 - PALC
La BRVM Ferme dans 3h51min

Depuis le 22 avril dernier, l'action PALMCI n'avait plus été échangée pour moins de 11 000 FCFA. Pour rappel, son cours avait atteint un pic à 13 100 FCFA, quelques jours après la publication des résultats financiers de l'exercice 2021 (hausse de 1 106% du bénéfice à 42 milliards FCFA), soit une plus-value de 87% comparativement au cours à fin décembre 2021 (6 990 FCFA).

Voir aussi - BRVM : Palmci offre 21 milliards FCFA de dividendes à ses actionnaires

Après avoir profité des dividendes de la société leader dans la production d'huile de palme brute en Côte d'Ivoire (1 236 FCFA net par action) et profité d'éventuelles plus-values, plusieurs investisseurs sortent de leurs positions. Ainsi, le cours de l'action a chuté de 2,97% (à 10 765 FCFA) au terme de cette séance, soit une perte de plus de 5 milliards FCFA de la capitalisation boursière.

En plus du repli de PALMCI, la valeur du titre ETI – groupe ECOBANK (-5,26% à 18 FCFA) s'est dépréciée de 18 milliards FCFA, tirant ainsi le marché à la baisse, malgré le rebond de SOLIBRA CI (+7,50% à 107 500 FCFA) qui a enregistré la meilleure performance de la séance devant SICOR CI (+7,27% à 7 230 FCFA) et SETAO CI (+3,52% à 1 470 FCFA). En revanche, les pires performances ont été réalisées par AIR LIQUIDE (-6,25% à 750 FCFA), ETI – groupe ECOBANK (-5,26% à 18 FCFA) et BICICI (-4,27% à 6 500 FCFA).

De ce fait, l'indice BRVM Composite a perdu 0,34% pour s'afficher à 204,07 points. Quant au BRVM 10, il subit une baisse un peu plus prononcée (-0,75%) pour s'afficher à 162,50 points.

A ce jour, la capitalisation boursière globale du marché des actions se chiffre à 6 143 milliards FCFA contre 6 079 milliards FCFA en début d'année, soit une variation de +1,05%.

Le volume total des échanges sur la séance s'est établi à 384,90 millions FCFA contre 341,20 millions FCFA durant la séance précédente, soit une hausse de 13%. Les titres les plus échangés ont été SONATEL (285,56 millions FCFA), PALMCI (27,34 millions FCFA) et ONATEL (17,05 milliards FCFA).

Serge David Digba

Publié le 02/09/22 16:20

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

QQiN0YeOEROtkKV7AHPdAjU2m5d_gThXMBJeE61eTLA False