sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

BRVM/CIE : 6,5 milliards FCFA de bénéfice annuel à distribuer aux actionnaires

CI0000000212 - CIEC
La BRVM ouvre dans 1h44min

La CIE, la société en charge du service public d'électricité, maintient sa dynamique de croissance entamée il y a trois ans avec un bénéfice net annuel de 6,5 milliards FCFA fin 2019, enregistrant un bond de 32,5% comparé à 2018. Ce résultat qui vient sanctionner le premier exercice de nouveau directeur général Ahmadou Bakayoko, nommé à la tête de la compagnie en mars 2019, a été marqué par de belles progressions de tous les indicateurs de performance.

Le chiffre d'affaires qui s'est hissé à près de 667 milliards FCFA, en hausse de 14%, générant une valeur ajoutée de 78,4 milliards FCFA, soit 10 milliards FCFA de plus qu'en 2018. Le résultat d'exploitation est ressorti à 10,3 milliards FCFA, avec une belle progression de 48%.

Comme l'année dernière, les actionnaires de la CIE vont profiter de la totalité du revenu dégagé par la société avec un niveau de dividendes annoncé de 6,532 milliards FCFA. Rapportés aux 56 millions d'actions de la CIE, les actionnaires percevront donc une rémunération nette de 104,98 FCFA par titre, contre 79,23 FCFA l'année dernière, soit un différentiel de 25,75FCFA (+32,5%).

Retrouver toute l'actualité, l'historique du cours à la BRVM et l'évolution des résultats de la valeur CIE ici

A la BRVM, les investisseurs semblent avoir anticipé cette performance ; au premier semestre 2019 en effet, la compagnie a réalisé un bénéfice net de 3 milliards FCFA en hausse de 56%. Après avoir entamé une chute vertigineuse du 7/04/2020 au 04/05/2020 passant de 1 350 FCFA à 1 055 FCFA, le cours en bourse a subitement bondi de 7,11% dès le 05/05/2020 à 1 130 FCFA pour se hisser à 1 290 FCFA ce mardi 19/05/2020, soit un gain de 14% sur la période.

Evolution du cours de la CIE à la BRVM sur un an au 19/05/2020

Voir le détail de la publication de la société ici.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 22/05/20 09:35

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.