Burkina Faso : L'économie demeure résiliente malgré la déflation

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 47h37min

Le Burkina Faso a connu une nouvelle déflation en 2023, avec un taux d'inflation qui est passé de -1,10% en juillet à -2% en août. Depuis le mois de septembre 2022 où l'inflation avait atteint un pic de 16,5%, l'on constate une baisse constante l'IPC dans le pays, jusqu'à atteindre des taux négatifs dès le mois de mai 2023.

Cette déflation pourrait s'expliquer par plusieurs facteurs, notamment la suspension des exportations de céréales (mil, maïs, sorgho et niébé) décidé par le gouvernement en décembre 2021 et les politiques restrictives de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) pour maîtriser l'inflation.

Cette baisse du niveau général des prix est essentiellement perceptible au niveau du secteur primaire où les prix se sont contractés en moyenne de 5,9%. En revanche, les prix ont progressé respectivement à 1,6% et 2,5% dans les secteurs secondaires et tertiaires.

Cependant, malgré cette déflation, l'économie du Burkina Faso a montré des signes de résilience. En effet, une croissance économique de 4,3% est prévue pour 2023, principalement grâce à la consommation privée et publique. La politique monétaire restrictive de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'amélioration des disponibilités alimentaires ont également contribué à cette baisse de l'inflation.

Les secteurs primaire et secondaire ont connu une croissance grâce aux bonnes performances des cultures de subsistance et de coton ainsi qu'à un essor sans précédent de l'industrie aurifère. En revanche, le secteur tertiaire, qui représente la plus grande part de l'économie, s'est contracté en raison des mesures de distanciation sociale mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus.

En conclusion, malgré une déflation, le Burkina Faso fait preuve d'une économie résiliente et en croissance. Les défis sont nombreux, mais les perspectives restent encourageantes.

Jean-Marc Gogbeu

Publié le 24/09/23 16:43

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SytcjfySfG1xVwKc1UJq1yUESMTFi8QsukOHIRoxBi0 False