Cameroun : 183 millions USD du FMI pour renforcer la lutte contre le changement climatique

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 19h19min



Le Cameroun bénéficiera d'une enveloppe de 183 millions USD (environ 111 milliards FCFA) du Fonds Monétaire International (FMI) pour renforcer la lutte contre les changements climatiques, a annoncé l'institution ce 29 janvier dans un communiqué. Ce financement, approuvé par le conseil d'administration du Fonds, s'inscrit dans le cadre d'un nouvel accord au titre de la Facilité de résilience et de durabilité (FRD) conclu avec ce pays d'Afrique centrale pour une durée de 18 mois. Les décaissements devant commencer lorsque la première revue de l'accord sera achevée.

Lancé en octobre 2022, ce mécanisme de financement du FMI “a pour vocation d'aider les pays à renforcer leur résilience face aux difficultés structurelles, telles que le changement climatique et les pandémies, afin qu'ils préservent leur stabilité économique et financière”. Les prêts octroyés sont calibrés pour une échéance de 20 ans, assortie d'une période de grâce de 10 ans et demi.

L'accord trouvé avec le Cameroun intervient au moment où le changement climatique est devenu un enjeu majeur de développement pour le pays. Faible pollueur, le Cameroun subit pourtant les effets du changement climatique matérialisés par la sécheresse accentuée, les inondations et l'érosion côtière, rapporte le FMI. Des phénomènes qui, sur le court terme, pourraient constituer une menace imminente pour les moyens de subsistance aggravant l'insécurité alimentaire, les inégalités et les déplacements de population confrontés à des risques importants liés au changement climatique.

“S'il n'est pas traité de manière appropriée, le changement climatique pourrait retarder l'accumulation du capital humain et mettre en péril le développement et la croissance inclusive” prévient le Fonds. Les réformes préconisées par l'accord visent à améliorer et à renforcer les actions des autorités en matière de protection de la biodiversité. Elles permettront notamment de créer un environnement propice à la mise en œuvre des politiques publiques ; renforcer le cadre national de gestion des risques de catastrophe et tirer parti de la gestion fiscale dans le secteur forestier en tant que politique d'atténuation du changement climatique.

Voir aussi : Le FMI prolonge son programme au Cameroun et injecte 87 milliards FCFA en plus

Le financement du FMI intervient après que l'institution ait récemment prolongé d'un an son programme triennal soutenu par les accords de la Facilité élargie de crédit (FEC) et de la Facilité élargie de financement (FEP) avec le Cameroun. Grâce à cette prorogation, le pays devrait bénéficier d'un financement supplémentaire de 110,4 millions de DTS (environ 145,4 millions de dollars USD ou 87,3 milliards FCFA) d'ici la fin du programme, portant le soutien financier total de l'institution de Bretton Woods à 711,7 millions de dollars USD contre 566,3 millions de dollars initialement prévus.

Cédrick JIONGO

La Rédaction

Publié le 30/01/24 19:42

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False