Caoutchouc : La demande mondiale a atteint 12,83 millions de tonnes en 2020

CI0000000196 - SPHC
La BRVM Ouvre dans 49h4min

Parmi les principaux produits de base qui ont fait l'objet de toutes les attentions depuis le début de la Covid-10, le caoutchouc naturel figure en bonne place en raison de son importance vitale pour les industries dans le monde, notamment les industries automobiles et pharmaceutiques.

En effet, en contraignant à la fermeture la plupart de ces industries à l'échelle mondiale, la pandémie a constamment influé sur son niveau de demande tout au long de l'année 2020.

C'est dans ce contexte que l'Association des pays producteurs de caoutchouc naturel (ANRPC) a annoncé que la demande mondiale de caoutchouc naturel s'est établie à 12,827 millions de tonnes en 2020, affichant ainsi une contraction de 6,9% par rapport à son niveau en 2019.

L'ANRPC précise toutefois que ce niveau de la demande de caoutchouc aurait pu dévisser davantage sans la levée des restrictions mises en place par les gouvernements à l'échelle mondiale pour juguler la propagation du coronavirus.

En outre, l'accélération de la reprise économique en Chine où le PIB a enregistré une croissance de +4,9% au troisième trimestre 2020, a fortement contribué à soutenir la demande de cette spéculation.

Parallèlement, la production mondiale de caoutchouc naturel a bénéfice d'une production meilleure que prévue en Thaïlande, en Inde et au Cambodge, pour s'établir à 12,782 millions de tonnes en 2020, en repli de 7,7%.

Cependant, depuis le début de l'année 2021, on assiste à un redressement de la consommation mondiale de caoutchouc qui aurait enregistré une progression de 47,5% à 1,103 million de tonnes en février, en glissement annuel.

Ces fondamentaux favorables du marché, dans un contexte d'hivernage saisonnier dans la plupart des pays producteurs de caoutchouc naturel, ont soutenu la tendance à la hausse observée dans les prix mensuels moyens sur les principaux marchés physiques au cours du mois de référence.

La Côte d'Ivoire, par exemple, qui revendique le rang du 4ème plus important producteur d'hévéa avec une production de 950 000 tonnes en 2020, a vu le prix d'achat au producteur passer de 293 FCFA en janvier 2021 à 296 FCFA en février 2021, soit une hausse de 1%.

Dr Ange Ponou

Publié le 24/03/21 19:57

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

ULxbEHuxKBIXDeh3E3o7Bg-vmP4TY3fZCNJObIzlcTQ False