CEMAC : La CIMA initie un colloque pour inciter les assureurs à investir sur le marché financier

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 15h50min

En partenariat avec la banque d'affaires Financia Capital et le cabinet Bridge Consulting, la Conférence interafricaine des marchés d'assurance (CIMA), le gendarme des compagnies d'assurances des pays de la zone franc, organisera du 17 au 18 octobre prochain à Douala au Cameroun, un colloque international sur le thème “ Assurances et marchés Financiers”.

“Pour cette première édition nous avons choisi de sensibiliser l'ensemble des sociétés membres de la CIMA sur les avantages des marchés financiers par rapport aux nécessités réglementaires assurancielles, car nous sommes convaincus que cet espace représente non seulement une véritable opportunité́ de croissance, mais aussi de visibilité́ et de crédibilité́ pour les exploitations concernées”, explique Blaise Ezo'o Engolo, secrétaire général de la CIMA.

En effet, apprend-t-on, les compagnies d'assurances ne participent que très faiblement aux opérations de marché, à la différence des établissements bancaires très actifs mais dont les capacités d'interventions pourraient se buter aux contraintes prudentielles visant à limiter leur exposition. Ce qui rendrait difficile les opérations de mobilisation de financement par les Etats et les entreprises.   Les organisateurs souhaitent donc à ce titre, inciter les assureurs à placer l'épargne collectée dans le cadre de leurs activités sur le marché financier de la CEMAC, afin de participer au développement des économies de la région.

De ce fait, les échanges prévus dans le cadre de ce colloque entre les professionnels des assurances et de la finance s'articuleront autour de la présentation des outils de placement sur le marché financier régional, les solutions du marché pour les problématiques de financement des compagnies d'assurance, les contours de la nouvelle réglementation du marché financier.

Précisons que cet évènement est organisé dans un contexte où la culture boursière est encore embryonnaire dans la zone CEMAC. Sur la trentaine de bourses que compte le continent, la BVMAC, la Bourse régionale de la CEMAC, figure dans le peloton de queue avec une capitalisation boursière de 32,897 milliards FCFA à fin 2021. Loin derrière la bourse de Johannesburg (1 005 milliards de dollars de capitalisation), de Lagos (74,3 milliards de dollars) et du Maroc (59,3 milliards de dollars) à la même période.

Pour rappel, la mission de la CIMA est de travailler au développement sain et harmonieux de l'industrie des assurances en assurant la protection des assurés et bénéficiaires de contrats et la stabilité́ financière des économies à travers les 14 pays membres.

Cédrick Jiongo

La Rédaction

Publié le 12/09/23 16:35

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

CvuA_imzJdwvbWiZrsVY_U3RdbJ7PKnHywlO05ozwDU False