Côte d'Ivoire - FMI : 2,6 milliards de dollars de financements en vue pour un nouveau programme

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 10h52min

Le chef de la délégation du FMI, Olaf Unteroberdoerster, au sortir d'une audience avec le vice-président ivoirien Tiémoko Koné le 15 mars 2023 au palais présidentiel d'Abidjan.

 Bien qu'elle ait résisté aux effets de la Covid-19, le resserrement financier mondial et les retombées négatives de la guerre entre la Russie et Ukraine ont durement affecté l'économie ivoirienne. Le gouvernement multiplie les initiatives en vue de renforcer la stabilité économique du pays.

Le gouvernement ivoirien a obtenu un accord préliminaire pour un financement global de 2,6 milliards de dollars de la part du Fonds monétaire international (FMI) destiné à soutenir son programme économique. L'information a été rendue publique par l'institution le mercredi 15 mars.

Ce financement, qui intervient au titre du Mécanisme élargi de crédit (FEP)/Facilité élargie de crédit (FEC), s'il est validé par le FMI, servira à renforcer les mesures prises par les autorités pour renforcer la stabilité macroéconomique et inverser les déséquilibres budgétaires et extérieurs croissants. Cette initiative des autorités vise à " préserver la viabilité des finances publiques et de la dette et à ancrer le Plan national de développement (PND) 2021-25 dans des priorités structurelles ". À terme, le gouvernement veut promouvoir une croissance plus inclusive tirée par le secteur privé et de faciliter la transition de la Côte d'Ivoire vers un pays à revenu intermédiaire.

" L'économie ivoirienne a bien résisté à la pandémie, mais le rebond économique s'est atténué en raison des retombées négatives de la guerre en Ukraine et du resserrement monétaire mondial. Les subventions directes et indirectes visant à réduire les pressions sur les prix, l'augmentation des dépenses de sécurité et la détérioration des termes de l'échange dans un contexte de demande intérieure soutenue ont entraîné une aggravation des déséquilibres macroéconomiques en 2022 ", explique le communiqué du FMI.

Les principales réformes structurelles qui seront mises en œuvre dans le cadre de ce programme économique soutenu par le Fonds concernent le renforcement de la protection sociale des ménages vulnérables, l'amélioration de la gestion des finances publiques et de l'efficacité des investissements. La promotion d'une croissance plus inclusive, portée par le secteur privé et la création d'emploi, notamment pour les jeunes figurent également au cœur des priorités de ce programme.

Notons que cet accord préliminaire doit être finalisé dans les prochains jours par une mission du FMI, qui a séjourné à Abidjan du 1er au 14 mars passé, avant d'être soumis à l'approbation du Conseil d'administration du FMI.

Jean-Marc Gogbeu

La Rédaction

Publié le 17/03/23 14:07

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

mpxuNICirSbRPgjejKUGNaJgV4bX-w8uMGFge1OXt90 False