Côte d'Ivoire : Les 10 plus grandes sociétés de transformation de cacao

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 2h46min

Sur 2 235 626 tonnes de cacao récoltées en 2019, la Côte d'Ivoire en a transformé que 482 737 tonnes, soit 21,6 %. Pour cette activité de transformation de l'or brun, le chiffre d'affaires de la vingtaine d'entreprises présente sur ce segment d'activités s'est élevé à plus de 889 milliards FCFA en 2019. Une performance tirée à 99% par 10 sociétés qui ont réalisé à elles seules un chiffre d'affaires global de 888 milliards FCFA. Considérant cet indicateur de performance nous vous présentons les 10 plus grandes entreprises transformatrices de cacao au niveau local.

Premier du classement, la société africaine de cacao (Saco), filiale du groupe Barry callebaut a clôturé son exercice 2019 avec un chiffre d'affaires de 296,6 milliards FCFA pour un bénéfice de 2,2 milliards FCFA. Le groupe suisse est représenté également à la troisième place du classement à travers sa structure Barry Callebaut Negoce dont l'ensemble des ventes sur la même année ont atteint 135,3 milliards FCFA. Des performances que l'on pourraient mettre à l'actif de la capacité de production du groupe en Côte d'Ivoire, laquelle s'est établie à 215 000 tonnes depuis l'inauguration de sa seconde usine dans le pays en 2018.

A la deuxième place, Cargill cocoa sarl, filiale du géant américain du négoce de cacao, a affiché 135 milliards FCFA de chiffre d'affaires à fin 2019. Spécialisée dans la fabrication de poudre et de beurre de cacao, cette société est un acteur de poids dans l'économie cacaoyère du pays avec une capacité d'achat de fèves d'environ 320 000 tonnes pour une capacité de transformation qui devrait atteindre 170 000 tonnes en 2022 au terme des travaux d'extension de son usine Micao à la zone industrielle de Yopougon.

Tafi, la seule société à capitaux ivoiriens dans le top 10

Alors qu'elle a démarré ses activités il y a moins de 10 ans, soit en 2012, Tafi, une  société  de transformation de cacao à capitaux ivoiriens, bouscule déjà les ténors du marché. Elle clôture le top 10 avec un chiffre d'affaires de 629 millions FCFA. Fondée en 2007 par Olga Yenou, ancienne directrice d'usine à Cémoi Côte d'Ivoire, Tafi qu'on peut considérer comme une  fierté nationale voit ses produits Tafissa proposés sous la forme de pâte à tartiner et poudre de cacao conquérir progressivement le marché ivoirien.

Il est à noter que ce classement ne prend pas en compte le groupe OLAM qui dispose d'une usine de transformation de cacao en Côte d'Ivoire pour lequel Sika Finance n'a obtenir des données.

Voir aussi - Côte d'Ivoire/Café-cacao : Les multinationales vont céder 20% de leurs contrats d'exportation aux opérateurs nationaux

Junior KONAN

La Rédaction

Publié le 10/08/21 08:03

4 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.
Jean Philippe


10/08/21 13:40
Merci pour l'information. La transformation de cacao est une activité vraiment rentable
Cycy


11/08/21 12:50
Quel est le classement de OLAM-CI?
Fincolab


11/08/21 13:49
Bonjour Philippe,
Pas si rentable que ça. C'est très spéculatif comme activité
ValueStock


27/03/22 00:02

6 types d'actions sur la BRVM ici :

https://www.youtube.com/watch?v=K-9JQUnc9qU&list=PLr6EnY_Ic0h0IgYoa78ryC5zliMTKKkfH&index=4

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

dRaNU_XJhNkNwxzovIzHWMAVl6EoY97Pgdk7Ua0FLBs False