Côte d'Ivoire : Quelles sont les 10 plus grandes sociétés de transformation de cacao ?

ABC000000094 - ABCCA
La bourse Ouvre dans 40h38min

Le cacao, avec une contribution à hauteur de 15% du PIB, est l'un des secteurs clés de la Côte d'Ivoire pour lequel le gouvernement s'est fixé de bien grandes ambitions comme celle d'atteindre un taux de transformation de fèves de 50% d'ici 2022 contre 37% actuellement.

Dans l'atteinte de ces objectifs, plusieurs projets de construction d'usine ont été lancée à Abidjan et à San Pedro. Leader mondial de l'or brun avec environ 40% de l'offre mondiale, la Côte d'Ivoire revendique aujourd'hui une capacité locale de broyage d'environ 750 000 tonnes pour un volume de production 2,23 millions de tonnes en 2021.

En nous appuyant sur des données de la plateforme Sika Pro, compilées par les analystes de Sika Finance, nous vous dévoilons le top 10 des sociétés qui ont animé l'activité de transformation de cacao au niveau local en 2020.

Voir aussi : Côte d'Ivoire : Les 10 plus grandes sociétés de transformation de cacao en 2019

Dans ce secteur qui revendique un chiffre d'affaires estimé à 684 milliards FCFA en 2020 contre 641 milliards FCFA en 2019, Société Africaine de cacao (SACO), filiale du groupe suisse Barry Callebaut, trône en tête de peloton. En 2020, la société a affiché un revenu de 337,57 milliards FCFA, soit 49,35% du secteur.

A la 2ème place, figure le français Cemoi qui a enregistré un chiffre d'affaires en croissance de 11% à 121,64 milliards FCFA.

Après Barry Callebaut Négoce à la 3ème place avec un revenu de 117,72 milliards FCFA, l'on retrouve la société libanaise Ivory Cocoa Products active sur le marché depuis 2010. Cette dernière basée à San-Pédro, dans le sud-ouest, a réalisé un chiffre d'affaires en légère hausse de 3% à 70,85 milliards FCFA.

Comparativement à 2019, l'on note une présence un peu plus importante des investisseurs locaux désireux eux aussi de se faire une place dans ce secteur aux côtés des ténors de l'industrie chocolatière. Ainsi, en jetant le regard à la 8ème, 9ème place, l'on retrouve des champions locaux que sont la Société d'usinage de Vridi et ASTENN, ce dernier ayant enregistré la plus forte progression du secteur avec un revenu en hausse de 80% à 558 millions FCFA en 2020.

Et enfin Usinage de produits agricoles (UPACI) en Côte d'Ivoire qui fait son entrée dans ce top 10 des grandes sociétés de transformation de cacao en 2020 au détriment de Tafissa dont on n'a pas pu avoir les données.

Il est à noter que ce classement ne prend pas en compte le groupe OLAM qui dispose d'une usine de transformation de cacao en Côte d'Ivoire pour lequel Sika Finance n'a pu obtenir des données.

Par ailleurs, pour les professionnels, des données plus détaillées (de 2015 à 2021) sur les transformateurs de cacao du marché ivoirien, y compris les informations financières (EBITDA, marge nette, résultats, dividendes, etc.) sont disponibles sur la plateforme SIKA FINANCE PRO/PRIVATE EQUITY.

Jean-Marc Etienne et Olivia Yao

La Rédaction

Publié le 02/06/22 07:50

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

D2Ivwev3yT5CtaKb3BsxsoIMV97MEAlrsKYgkf8WghI False