Côte d’Ivoire : Hausse de +21% à près de 950 000 tonnes de la production d’hévéa en 2020

CI0000000196 - SPHC
La BRVM Ouvre dans 47h43min

La production de caoutchouc naturel a atteint 949 276 tonnes en 2020, un volume en hausse de +21,3% par rapport à son niveau de l'année précédente, selon les données de la DPPSE.

Cette performance de la filière hévéa est expliquée par l'entrée en production de nouvelles plantations.

Avec ce niveau de production, la Côte d'Ivoire consolide son rang de premier producteur africain de caoutchouc naturel et la 4ème place au niveau mondial derrière les mastodontes asiatiques que sont la Thaïlande, l'Indonésie et le Vietnam.

Cependant, la forte progression de la production de caoutchouc qui a quasiment triplé sur la période entre 2014 et 2020, n'a pas évolué dans le même sens que la capacité de transformation des industriels de la filière, dont la SAPH et la SOGB en sont les figures de proue.

Le taux de la première transformation de l'hévéa est donc passé de 100% en 2014 à 68% en 2020.

Pour accroître ainsi la capacité de transformation du pays, un accord d'investissement a été signé entre le gouvernement ivoirien et les usiniers et devrait se traduire par des incitations fiscales spécifiques pour tout investissement dans le secteur de la transformation du caoutchouc.

La filière hévéa est par ailleurs confrontée à une faiblesse structurelle des prix qui ont dégringolé de près de 6 dollars le kilogramme entre 2010 et 2012 à 2,35 dollars le kg en février 2021 à la Bourse de Singapour, en raison d'une abondance de l'offre par rapport à la demande.

Le cours moyen du caoutchouc naturel s'est toutefois accru de +5,34% à 1,73 dollars en 2020, en lien avec une contraction de l'offre mondiale de 5,66% à 12,83 millions de tonnes.

Cette amélioration de la conjoncture sur les marchés internationaux a profité aux deux sociétés ivoiriennes spécialisées dans la production et la commercialisation de caoutchouc naturel et cotées à la BRVM.

Ainsi, le chiffre d'affaires de la SOGB a progressé de 8% à 65,8 milliards FCFA en 2020 pour un résultat net de 7,65 milliards FCFA, en hausse de près de +70%.

Dans la même veine, le résultat net de la SAPH a réalisé un bond de +163% à 3,2 milliards FCFA au troisième trimestre 2020. Son chiffre d'affaires a également connu une forte augmentation de +14% à 115,92 milliards FCFA sur la même période.

Dr Ange Ponou

Publié le 14/04/21 11:11

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

ULxbEHuxKBIXDeh3E3o7Bg-vmP4TY3fZCNJObIzlcTQ False