Côte d’Ivoire : La cession de la BICICI conclue à prix d’or

CI0000000014 - BICC
La BRVM Ouvre dans 16h54min

Plus que quelques jours avant de connaître officiellement l'épilogue des négociations relatives à la sortie du groupe français BNP Paribas de sa filiale bancaire ivoirienne, la BICICI. Selon nos informations, la balance a finalement penché en faveur du quatuor formé par la Banque Nationale d'Investissement (BNI), la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), la Caisse des dépôts et consignations  (CDC) ainsi que l'Institution de prévoyance sociale – Caisse générale de retraite des agents de l'Etat (CGRAE). Un deal qui a valu son pesant d'or

Information exclusive, nos sources proches du dossier ont confié que le trio devra débourser une bagatelle d'environ 80 milliards FCFA, soit 122 millions d'euros, pour rafler la mise à ses plus fervents rivaux dont le groupe sénégalais SUNU qui avait l'avantage de compter au nombre des principaux actionnaires de la BICICI. 

Voir aussi - Cession de BNP Paribas, quel impact sur le cours BICICI ?

La BICICI, c'est un géant du secteur bancaire ivoirien qui a figuré un temps dans le top 5 du marché avant de perdre sa place ces dernières années après un faux pas lié à une perte de 3,6 milliards FCFA (5,5 millions d'euros) en 2019. Mais il s'agit d'une parenthèse qui a été très vite refermée, l'établissement ayant repris du poil de la bête pour se hisser à ses meilleurs niveaux. En 2020, le résultat net est remonté à 4,7 milliards FCFA et a doublé à 9,6 milliards FCFA (14,6 millions d'euros) en 2021. Une évolution qui devrait se confirmer cette année, le bénéfice ayant bondi de 38% à 6,1 milliards FCFA (9,3 millions d'euros) au 1er semestre 2022.

 

L'actionnariat de la BICICI en 2020

Jean Mermoz Konandi

Publié le 26/09/22 08:04

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

9lHfNWahHoIJyn55r42IUOz5swyzJVFzm5tvjKpgHsw False