Côte d’Ivoire : La production de banane dessert a bondi de 18,2% à 121 000 tonnes à fin mars

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 13h53min

En Côte d'Ivoire, la filière de la banane dessert poursuit son dynamisme. Après avoir ravi la vedette au Cameroun en 2016 en devenant le premier producteur africain avec une production annuelle de 360 000 tonnes, le pays continue de raffermir sa position de leader dans cette filière. Selon des sources officielles consultées par Sikafinance, au terme du premier trimestre 2019, la production de la banane dessert a bondi de 18,3% à 120 946 tonnes comparativement aux trois premiers mois de l'année 2018.

Cette performance est attribuée d'une part aux bonnes conditions climatiques et pluviométries favorables à la culture et d'autre part, aux réformes entreprises par le gouvernement dans ce secteur et au programme d'appui à la banane financé par l'UE.

Le secteur de la banane dessert tient une place importante dans la production agricole du pays. Cette filière représente 8% du PIB agricole et contribue à environ 3% du PIB. De plus, elle emploie plus de 12 000 personnes.

Notons que cette production est principalement tournée vers le marché européen avec environ 80% du volume totale de production. Essentiellement cultivée au sud du pays, aux environs de la capitale Abidjan, la banane dessert est un secteur surtout exploité par les grandes multinationales comme SCB, SIAPA et BANACI.

La Côte d'Ivoire prévoit atteindre une production annuelle de 500 000 tonnes de bananes en 2019.

Olivia Yao

Publié le 08/08/19 13:15

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

wSy4FCOENbZbiPWcNw76xXxPluP82uOIK595uqoLSvQ False