La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Covid-19 : 4 204 milliards FCFA pour la seconde injection post-crise de la BCEAO

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 14h2min

La BCEAO a procédé ce 6 avril 2020 à une injection de liquidités d'un montant de 4 203,6 milliards FCFA selon un système d'adjudication au taux d'intérêt fixe de 2,50%.

Notons toutefois que si le montant mis en adjudication est en repli de 2,98% par rapport à la précédente injection, le nombre de banques ayant participé à l'opération est, quant à lui, en hausse et s'est élevé à 91.

Voir aussi - UMOA : L'injection de liquidités de la BCEAO du 30 mars s'est élevée à 4 332 milliards FCFA

Il convient également de préciser que, comme lors de la précédente séance, l'ensemble des besoins exprimés par les banques commerciales ont été entièrement couverts par la Banque centrale.

Dans le détail, la Côte d'Ivoire se taille la part du lion avec une injection de liquidités de 1 215,3 milliards FCFA dans son système bancaire, le plus dense de l'Union ; suivie du Mali et du Burkina Faso avec des injections respectives de 691 milliards FCFA et 604 milliards FCFA.

Le système bancaire sénégalais s'en tire avec un prêt de 587 milliards FCFA, pendant que les banques commerciales au Bénin, au Togo et au Niger obtenaient respectivement 477 milliards FCFA, 315 milliards FCFA et 266 milliards FCFA.

La Guinée-Bissau, le petit poucet de l'UEMOA, hérite logiquement de la plus injection de liquidités avec un montant de 49 milliards FCFA.

Pour rappel, cette injection de liquidités à un taux d'intérêt fixe, est la seconde du genre initiée par la BCEAO comme une réponse à la baisse de l'activité économique dans l'UEMOA en raison de la propagation de la pandémie de Covid-19.

Dr Ange Ponou

Publié le 09/04/20 22:25

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.