Fin de l'embargo contre le Mali

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 10h59min

 

Le Mali pourra enfin jouir de ses fonds à la BCEAO et reprendre en toute liberté ses activités commerciales et financières avec ses voisins d'Afrique de l'ouest. Réunis ce 3 juillet à Accra, au Ghana, à la faveur du 61ème sommet ordinaire, les chefs d'État de la CEDEAO, ont après plusieurs pourparlers, décidé de lever toutes les sanctions économiques et financières qui pèsent sur le Mali depuis près de 6 mois d'embargo.

L'organisation a en outre approuvé la période de transition de 2 ans allant jusqu'en mars 2024 proposée par le gouvernement de la transition. Toutefois, elle maintient les sanctions individuelles contre la junte au pouvoir et la suspension du Mali des organes de la Communauté économique dont sont membres 15 pays de l'Afrique de l'Ouest.

Au Burkina Faso, qui a également enregistré un coup d'Etat en janvier dernier, la CEDEAO a par ailleurs imposé une période de transition de 24 mois à compter du 1er juillet 2022.

Olivia Yao

Publié le 04/07/22 09:45

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
Folly


04/07/22 17:12
Le Mali c'est un coup d'état révolutionnaire; AU Burkina Faso c'est un coup d'état dans la continuité.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

CWMFMgGoUvL778WmDEMRu4gTT2JMyxLmtBqD61sIVgg False