Gabon : Des investisseurs sénégalais et ivoiriens acquièrent 326 millions FCFA de parts dans SCG Ré

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 47h35min

Les 250 000 actions souscrites dans le cadre de l'offre publique de vente d'actions lancée du 1er au 30 novembre dernier par le réassureur gabonais SCG Ré, seront inscrites au compartiment actions de la Bourse des valeurs mobilières d'Afrique centrale (BVMAC) à compter de ce 26 janvier. Le réassureur gabonais doit le succès de cette opération aux investisseurs implantés au Cameroun (39,89%) et au Gabon (23,84%) qui ont injecté 3,152 milliards FCFA dans la cagnotte, soit plus de 63% du montant global.

Voir aussi - BVMAC : Succès de l'OPV de SCG-Ré avec une mobilisation à la clé de 5,6 milliards FCFA

Hors CEMAC, les investisseurs marocains ont également participé au tour de table avec plus de 62 500 actions rachetées pour 1,250 milliard FCFA. Les investisseurs ouest-africains n'ont pas manqué à l'appel. Selon le rapport d'émission de cette opération consulté par Sika Finance, 258,4 millions de FCFA proviennent du Sénégal et 67,5 millions FCFA de la Côte d'Ivoire, soit un montant cumulé de 326 millions qui provient de la région. Les deux pays pointent respectivement aux 4ème et 6ème rang des souscripteurs par pays avec 6,52% du montant.

Autre fait, c'est la prédominance des personnes morales (70,13%) constituées pour l'essentiel des Banques, microfinances, assurances, fonds de pensions… qui surclassent les personnes physiques dans cette opération comme dans beaucoup d'autres qui ont court sur le marché.

Cette cartographie n'est pas représentative de l'actionnariat final mais illustre bien une volonté de plus en plus marquée des émetteurs de la CEMAC d'élargir la collecte aux autres pays alors que la culture financière traîne encore du pas dans cette zone économique. Bien plus, la diversification de l'actionnariat est une stratégie du réassureur qui avec les fonds mobilisés investira le marché de la réassurance dans plusieurs pays du continent notamment le Cameroun, le Rwanda, la Côte d'ivoire, la Guinée Équatoriale, le Sénégal... SCG Ré était jusqu'ici à l'étroit sur un marché gabonais qui accueille 11 compagnies d'assurances seulement.

Rappelons que l'opération a été arrangée par Africa Bright Securities, une banque d'affaires implantée au Cameroun et pilotée depuis 2 ans par l'Ivoirien Narcisse Konan.

Fernand Ghokeng

La Rédaction

Publié le 26/01/23 10:13

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SytcjfySfG1xVwKc1UJq1yUESMTFi8QsukOHIRoxBi0 False