La BAD mobilise 80 millions USD pour financer la ''Silicon Valley'' du Nigéria

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 4h59min

(De gauche à droite) Le président de la BAD, Akinwumi Adesina, et le gouverneur
de l'État d'Ekiti, Biodun Abayomi Oyebanji

La Banque Africaine de développement (BAD) annoncé ce 22 février qu'elle décaisserait un financement sous forme de prêt de 80 millions de dollars US (environ 48,5 milliards FCFA) pour la construction d'un pôle technologique de classe mondiale dans l'État d'Ekiti au Nigéria, dénommé Zone du savoir d'Ekiti (EKZ). Il s'agit d'un espace qui sera aménagé pour promouvoir l'innovation numérique et l'entrepreneuriat.

Telle la Silicon Valley aux USA, EKZ vise à créer un écosystème favorable pour attirer l'implantation des start-ups technologiques, des instituts de recherche, des investisseurs de la tech ou encore des opérations back-office des entreprises. Le projet qui s'étalera sur 40 hectares comprend la construction de nombreuses infrastructures telles qu'un parc technologique vert de 20 hectares, des routes, des logements et des infrastructures pour l'approvisionnement en électricité, en eau…

Le coût total du projet est de 94 millions USD, auxquels l'Etat d'Ekiti apportera 14 millions, et le reste sera décaissé par la BAD. A travers ce gigantesque projet, le Nigéria ambitionne de créer 26 000 emplois et d'injecter 14 millions de dollars dans l'économie chaque année. “Il investira également dans le capital humain, en particulier dans la jeunesse. Avec des projets de formation aux technologies de l'information et de la communication pour plus de 19 000 jeunes d'Ekiti et des États voisins, l'EKZ sèmera les graines de futurs entrepreneurs et chefs d'entreprise”, souligne un communiqué de la BAD.

Cédrick Jiongo

La Rédaction

Publié le 24/02/24 13:19

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

eY6O_mQqyycQA-Embz5XCfWEFS-SCAGk2aOK0pcJHBA False