La BOAD et l’AFC s’allient pour stimuler les investissements dans l’UEMOA

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 0h18min

La BOAD, la banque de développement des Etats de l'UEMOA, et l'AFC (Africa Finance Corporation), institution panafricaine spécialisée dans le financement des infrastructures, ont scellé ce 2 décembre un partenariat stratégique en vue de stimuler les investissements dans la région. 

L'accord, acté à travers un mémorandum d'entente en marge de la COP 28, a pour objectif " le partage de connaissances techniques, de conseils, de compétences et d'expertise, ouvrant de nouvelles voies de coopération dans le secteur de l'énergie tout en stimulant les investissements dans notre région ", a décrit Serge Ekué, président de la BOAD. 

De manière plus concrète, l'accord devrait contribuer à " lever des fonds à des taux compétitifs et à réduire les risques liés aux projets d'infrastructure grâce au développement de projets à un stade précoce, au financement de projets et aux services de conseil technique et financier, garantissant ainsi qu'un plus grand nombre de projets deviennent bancables ", détaille le communiqué ayant sanctionné la cérémonie de signature de l'accord. 

Avec un tel partenariat, la BOAD s'allie ainsi à un acteur majeur du financement en Afrique, doté d'une note de crédit A3 (Moody's), très présent notamment dans les projets durables. AFC détient par exemple dans son portefeuille d'actifs des investissements dans 1,27 GW de projets d'énergies renouvelables (solaires et éoliens) développés en Afrique du Sud, en Egypte, au Sénégal ou encore au Togo. 

Bénéficiant de l'accréditation du Green Climat Fund (le fonds vert pour le climat) qui lui confère la capacité de mobiliser (auprès de ce dernier) des financements concessionnels pouvant atteindre jusqu'à 250 millions de dollars, environ 150 milliards FCFA, par projet, l'institution ouest africaine se donne ainsi les moyens d'accélérer le développement de projets durables viables au profit de l'espace UEMOA

Rappelons en outre que la collaboration va également s'étendre à d'autres secteurs clés comme les télécommunications et les ressources naturelles.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 03/12/23 16:48

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False