La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire décroche le ‘’BB-‘’ de Fitch, la meilleure note financière de son histoire

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 0h57min

Confortée par des fondamentaux solides, la Côte d'Ivoire a vu sa note de crédit de long terme passée de " B+ " à " BB- " à l'issue d'une nouvelle évaluation de Fitch Ratings publiée ce 19 juillet 2021.

Cette notation, la meilleure du continent après celle du Maroc (noté BB+ par Fitch), fait passer la Côte d'Ivoire de la catégorie " hautement spéculative " à la " catégorie spéculative ". La note est adossée à des perspectives stables ce qui vient traduire une amélioration de la gouvernance des finance publiques et de bonnes perspectives en vue pour l'économie ivoirienne.

En effet, après une année 2020 particulièrement difficile (ralentissement du PIB à +1,8% en 2020), la Côte d'Ivoire a entamé une reprise dès le premier trimestre 2021 avec une croissance de +3,5%. Selon l'agence de notation américaine, cette dynamique devrait se poursuivre les prochaines années avec une croissance de 6,2% en moyenne sur la période 2021-2022, tirée par la demande intérieure (consommation, investissements...).

L'autre facteur ayant pesé dans l'évaluation de Fitch est l'évolution de la dynamique politique, jusque-là le principal point de faiblesse du pays. " Le risque politique poursuit son déclin à long terme (…). Nous pensons que les risques découlant des divisions et des inimitiés politiques sont désormais suffisamment pris en compte dans notre modèle de notation, ce qui sous-tend notre suppression de l'ajustement de notation à la baisse d'un cran pour la stabilité politique " ajoute l'agence.

En outre, l'on relève que le déficit budgétaire qui s'est creusé à 5,6% du PIB en 2020 devrait légèrement s'améliorer à 5,4% en 2021, au-dessus du seuil de 3% fixé au sein de l'UEMOA. Egalement, Fitch souligne que la participation de la Côte d'Ivoire à l'Initiative de suspension du service de la dette (DSSI) du G20 en 2021 ne " traduit aucun problème de liquidité du pays et ne devrait avoir aucun incident sur les créanciers du secteur privé ".

Un taux d'endettement à environ 50 % du PIB à partir de 2023

Le taux d'endettement de la Côte d'Ivoire, estimé à moins de 48% du PIB, devrait atteindre "un pic d'environ 50% du PIB à partir de 2023", en dessous de la norme communautaire de 70% du PIB. Ce taux sera tiré par la hausse des emprunts sur le marché international dans le cadre des prévisions du gouvernement de couvrir à près de la moitié de ses besoins de financement par la dette en devises au cours des prochaines années.

Olivia Yao

Publié le 21/07/21 16:07

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.