La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire demeure le 1er partenaire commercial de la France dans l’UEMOA

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 12h47min

Avec 2 milliards d'euros (1 330 milliards FCFA) de flux d'échanges en 2020, la Côte d'Ivoire s'impose de loin comme le principal partenaire commercial de la France,

De fait, le pays demeure à la fois le premier client et le premier fournisseur de la France dans la sous-région selon les chiffres officiels publiés par les douanes françaises.

En effet, alors que les exportations françaises vers les pays de l'UEMOA se sont chiffrées à 3,1 milliards d'euros (soit 2 033 milliards FCFA) en 2020, celles à destination de la Côte d'Ivoire se sont établies à 1,13 milliard d'euros, soit 36,32% des ventes françaises vers la sous-région.

Le Sénégal, en ayant réalisé des achats à hauteur de 801 millions d'euros (26%), est le deuxième client de la France, suivi de très loin par le Mali (12%), le Burkina Faso (10%), le Bénin (6%), le Togo (6%) et le Niger (4%).

Les principaux produits exportés par la France vers l'UEMOA sont les produits des industries agro-alimentaires et les préparations pharmaceutiques.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : La France reléguée au troisième rang des partenaires commerciaux

Concernant les achats réalisés par la France dans la zone UEMOA en 2020, sur une valeur globale de 1,1 milliard d'euros, 902 millions d'euros étaient en provenance de la Côte d'Ivoire. Ce qui représente 84% des importations françaises en provenance de l'Union.

Le Sénégal pointe certes à la deuxième des principaux fournisseurs de la France mais avec seulement des ventes d'une valeur de 75 millions d'euros, suivi par le Niger (3%), le Burkina Faso (2%), le Togo (2%), le Mali (1%) et le Bénin (1%).

Ces importations françaises sont essentiellement composées de produits agricoles et des industries agro-alimentaires (cacao, fruits tropicaux, produits de la pêche).

Au total, la balance commerciale de la France vis-à-vis de la zone UEMOA est ressorti excédentaire à 2 milliards d'euros, tiré par son excédent sur le Sénégal de 726 millions d'euros.

Dr Ange Ponou

Publié le 22/02/21 09:19

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.