La Côte d’Ivoire va plus que doubler son PIB par habitant d’ici 2030 selon Standard Chartered

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 9h32min

La Côte d'Ivoire va faire partir du cercle restreint des économies les plus dynamiques au monde sur les dix prochaines années d'après les projections d'une note de recherche de la Standard Chartered.

L'économie ivoirienne devrait en effet croître à un rythme soutenu d'environ 7% jusqu'en 2030, une performance que ne pourront égaler que 6 autres pays dans le monde : le Bangladesh, l'Inde, le Vietnam, les Philippines, Myanmar et l'Ethiopie, seul autre africain de ce club.

A ce rythme, le PIB par habitant en Côte d'Ivoire va plus que doubler entre 2018 et 2030 passant de 1 800 dollars à 4 400 dollars. Un niveau de revenu qui devrait impacter considérablement les conditions de vie des populations alors que le discours officiel voudrait que le pays « enregistre tous les critères d'une économie émergente » selon l'expression de Nialé Kaba, la ministre en charge du Plan et du Développement.

PIB/Habitant - Source : Stanadard Chartered

 

Ainsi en 2030, les Ivoiriens auront théoriquement un niveau de vie certes nettement inférieur à celui de l'Afrique du Sud en 2017 (6 151,1 dollars par habitant) ou de la Guyane (4 655,1 dollars), mais dépasseront le niveau de vie actuelle du Maroc (3 022 dollars) ou encore de la Géorgie (4 045,4 dollars)*.

Il y a environ 10 ans en arrière, en 2008, le PIB par habitant de la Côte d'Ivoire avait atteint les 1 212,431 dollars. Un niveau record pour l'époque après le pic de 1 226,9 dollars de 1980, à la veille de la crise économique qui allait gravement  ébranler l'économie ivoirienne et dont les effets se feront ressentir durant plus de deux décennies.

Le Vietnam, roi de la croissance mondiale

Le Vietnam connaitra sur la période la croissance la plus rapide au monde. Le PIB par habitant devrait quadrupler en 10 ans passant de 2 500 dollars à 10 400 dollars. Il est également à noter que l'Inde verra son PIB par habitant s'afficher à 5 400 dollars en 2030 contre 1 900 dollars en 2018.

 

 

La Chine est la grande absente de cette classe des économies les plus performantes après y avoir figuré au cours des 4 dernières décennies. Une situation expliquée, selon Standard Bank, par un ralentissement de l'économie ainsi que par une progression des revenus par habitants vers des niveaux élevés, rendant plus difficile l'augmentation soutenue du PIB qui devrait tourner autour de 5,5% dans les années 2020. Le PIB par habitant de la Chine étant évalué à 8 827 dollars en 2017 par la Banque mondiale.

Même si l'indicateur de la hausse du PIB/Habitant n'est pas synonyme dans l'absolue d'une prospérité partagée, « une croissance plus rapide aide non seulement à sortir les gens de la pauvreté absolue plus rapidement, mais s'accompagne généralement d'une amélioration de la santé et de l'éducation, ainsi que d'un plus large éventail de biens et de services et d'un meilleur accès à ces biens et services», note le rapport.

« Des revenus plus élevés résultant d'une croissance plus rapide réduisent aussi généralement l'instabilité sociopolitique et facilitent l'introduction de réformes structurelles, créant ainsi un cercle vertueux » complète la source.

* Données Banque mondiale, 2017

Jean Mermoz Konandi

Publié le 18/06/19 19:29

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.