Le Ghana prépare une levée de 5 milliards de dollars sur le marché international

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 11h0min

Le Ghana prépare activement une sortie sur le marché international de la dette. Dans une note ce 9 mars, le ministère des Finances indique que le gouvernement a engagé le processus.

" Le programme est d'un montant maximal de 5 milliards de dollars américains et sera utilisé pour soutenir les dépenses axées sur la croissance dans le budget 2021 et pour gérer le passif des euro-obligations et des obligations nationales ", souligne le document.

Plusieurs options de financement sont sur la table, entre eurobonds, obligations de la diaspora (diaspora bonds) et prêts syndiqués.

Des négociations sont en cours auprès des banques devant conduire l'opération à savoir la Bank of America, la Citi Bank, la Rand Merchant Bank, la Standard Chartered Bank et la Standard Bank. Ces établissements auront pour mission de conseiller le pays sur les meilleures options et structurations afin de lever les fonds dans les meilleures conditions possibles.

Le Ghana qui est le pays le plus endetté en Afrique de l'ouest est un habitué du marché international de la dette souveraine. L'année dernière, le pays avait réussi à lever avec succès un eurobond de 3 milliards de dollars, l'opération ayant été largement sursouscrite. En octobre dernier, Fitch Ratings avait reconduit la note B du pays avec perspective stable, s'inquiétant toutefois d'un ratio d'endettement attendue à 72,5% du PIB fin 2020. Un niveau qui devrait continuer à croître encore selon les projections de l'agence.

La sortie du Ghana interviendra après celle de la Côte d'Ivoire, qui a levé en deux vagues avec 1 milliard d'euros en novembre 2020 et 850 millions d'euros en février dernier, puis du Bénin qui a mobilisé 1 milliard d'euros à la mi-janvier.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 09/03/21 19:00

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.