Les arrivées de cacao en chute de 35% dans les ports ivoirien et ghanéen

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 0h35min

Les arrivées de cacao dans les ports de Côte d'Ivoire et du Ghana ont chuté respectivement de 34% et de 35% au 4 février 2024. L'information émane du dernier rapport de l'ICCO, l'organisation internationale du cacao, publiée ce 23 février. Une situation qui laisse entrevoir, à cette échéance, une baisse proportionnelle des exportations de fèves de ces deux pays qui représentent 60% de l'offre mondiale.

Ces données viennent confirmer, s'il en était besoin encore, la situation de déficit de production lié aux conditions météorologiques défavorables qui prévalent sur la côte ouest africaine et qui exacerbent les cours. En croissance exponentielle depuis juillet 2023, le cacao s'échangent à des niveaux inégalés sur les marchés de Londres et de New York.

Voir aussi - Sous emprise des fonds spéculatifs, les cours du cacao continuent de flamber

Selon le rapport, les contrats à terme des fèves à Mars 2024 sur la bourse de Londres s'échangeait en moyenne (en janvier 2024) à 4 540 dollars US par tonne, soit 84% de plus comparé à janvier 2023. Il en est de même pour la bourse de New York où le différentiel est de 67%. 

Dans le même, l'ICCO souligne que les grands négociants ont tendance à puiser dans leurs stocks, témoignant de la situation tendue sur le marché. Une enquête de l'institution relève qu'au 30 septembre 2023, les stocks européens identifiés ont diminué de 8 %, passant de 842 000 tonnes en septembre 2022 à 771 000 tonnes en septembre 2023.

Fanuelle Yao

La Rédaction

Publié le 26/02/24 15:47

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

eY6O_mQqyycQA-Embz5XCfWEFS-SCAGk2aOK0pcJHBA False