La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Les prévisions de croissance dans l’UEMOA selon la Banque mondiale

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 5h50min

A l'image de l'économie mondiale et subsaharienne, l'UEMOA va enregistrer un rebond de sa croissance qui devrait s'établir à 4,2% en 2021 après un ralentissement à 0,3% en 2020 selon le dernier rapport que vient de publier la Banque mondiale ce 7 janvier. Et cette année encore, la région devrait figurer parmi les principaux bassins de la dynamique économique dans une zone Afrique subsaharienne où le PIB ne devrait croître que de 2,7%.

La Côte d'Ivoire va réaliser la meilleure performance au niveau de l'UEMOA avec une croissance de 5,5%, mais également l'une des toutes premières du continent derrière des pays comme le Botswana et le Rwanda où la progression est attendue à 5,7%.

Le Niger et le Bénin sont les deux autres champions de l'UEMOA avec des croissances supérieures ou égales à 5%.

Plus globalement, il est donné de constater que les économies de la région ne parviendront à atteindre leur dynamique d'avant la crise de la Covid-19 (2020) et cela devrait être le cas même en 2022, à l'exception du Niger où la Banque mondiale table sur une croissance à deux chiffres, à 11,8%.

Il faut noter que le Nigéria, première puissance du continent africain, devrait générer une croissance de 1,1% en 2021 après être entré en récession en 2020 (-4,1%). Et l'Afrique du Sud, son challenger, après une chute du PIB l'année dernière (-7,8%) devrait remonter la pente à +3,3% cette année.

Pour la Banque mondiale, la dynamique de la croissance projetée en Afrique subsaharienne cette année reste faible et n'est pas suffisante pour impacter la pauvreté dans la région.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 08/01/21 12:14

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.