sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Orange : Un résultat semestriel en repli à 1,02 milliard d’euros marqué par une bonne résilience des filiales africaines

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ferme dans 3h26min

Le groupe Orange a soldé le premier semestre 2020 avec un chiffre d'affaires de 20,8 milliards d'euros, soit 13 643 milliards FCFA, en croissance de 0,3% à base comparable dans un environnement mondial sous la pression de la crise de la Covid-19.

Sur le seul second trimestre qui a été marqué par la généralisation des mesures de confinement au niveau mondial, le chiffre d'affaires consolidé s'est replié de 0,4% à 10,4 milliards d'euros, soit    FCFA, " pénalisé par la baisse du roaming et des ventes d'équipements " à mettre au compte de la crise souligne le groupe. Toutefois, sur les marchés français et ceux de la zone Afrique & Moyen-Orient, l'on a enregistré des croissances respectives du chiffre d'affaires de +2,7% (à 4,6 milliards d'euros) et +1,3% (1,4 milliard d'euros) sur un an, " compensant presque la totalité de la baisse des autres segments : Espagne (-6,8%), Europe (-3,6%) et Entreprises (-3,3%) ".

Voir aussi - Orange génère 11% de PIB en Côte d'Ivoire et au Sénégal

Au total à fin juin 2020, sur les deux premiers trimestres, le résultat net du groupe est ressorti à 1, 016 milliard d'euros (666,4 milliards FCFA), en baisse de près de 11% comparé au premier semestre 2019.

L'Afrique, deuxième marché du groupe Orange

Au terme du premier semestre, le chiffre d'affaires en Afrique et au Moyen-Orient  17 pays africains + la Jordanie) a crû de +3,8% à 2,8 milliards d'euros (1 836 milliards FCFA). Après avoir augmenté de 6,2% au premier trimestre, la croissance des revenus générés dans la zone a ralenti à 1,3% au second trimestre sous l'effet de la crise, ce qui a globalement limité la performance à fin juin.

Néanmoins, avec la baisse du chiffre d'affaires sur ses autres marchés en dehors de la France, la zone Afrique & Moyen-Orient s'est hissée, sur ce premier semestre, au rang honorable de deuxième marché du groupe en termes de chiffre d'affaires au détriment de l'Espagne, confortant la place stratégique de la zone dans le développement du groupe.

Source: Orange

Voir aussi - Orange Bank table sur un objectif de 10 millions de clients en Afrique d'ici 2023

Orange met ici en avant, pour expliquer cette performance, la bonne orientation des revenus sur les relais de croissance que sont " la data mobile, le haut débit fixe, et Orange Money ".

Ainsi, la bonne dynamique du chiffre d'affaires des services mobile a profité de la forte croissance de la base de clients 4G qui a atteint 27,9 millions de personnes, en hausse de 40,4% à fin juin 2020, comparé au niveau de fin 2019. Cette évolution a été plus perceptible au second trimestre où le chiffre d'affaires de la data mobile a progressé de 26,5%.

 De même, sur le fixe, l'on note que le chiffre d'affaires haut débit fixe a bondi de +32,9% au 2ème trimestre avec un nombre de clients qui a augmenté de +31% à 1,4 million en rythme annuel.

Voir aussi - Orange Bank se lance sur le marché ivoirien

Le cluster Côte d'Ivoire, premier contributeur en Afrique

Sur ses 18 pays de présence en Afrique & Moyen Orient, Orange a enregistré, au second trimestre, une croissance du chiffre d'affaires dans 10 avec 5 pays affichant " une croissance de chiffre d'affaires à 2 chiffres ". Et le cluster Côte d'Ivoire, qui regroupe les filiales de Côte d'Ivoire, du Burkina et du Libéria, a été le premier contributeur à la performance de la zone.

" Parmi les pays contribuant le plus au chiffre d'affaires total de l'Afrique et Moyen-Orient, le cluster Côte d'Ivoire affiche une progression de +7,3% sur un an, grâce à la bonne performance du Burkina Faso et à des offres valeur en Côte d'Ivoire ", souligne le groupe.

Notons enfin que dans cette zone, la base clients mobile est restée stable avec 123,5 millions de clients.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 30/07/20 15:51

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.