PALMCI : A 41 milliards FCFA, le bénéfice du 1er semestre frôle déjà celui de l’exercice 2021 !

CI0000000592 - PALC
La BRVM Ouvre dans 17h28min

Huile de palmiste — Wikipédia

La conjoncture économique demeure favorable pour le secteur de l'huile de palme brute. En effet, le premier semestre de l'année 2022 a vu les cours mondiaux de l'huile de palme brute (CIF ROTTERDAM Spot) s'envoler de 43% (à 1 612 dollars par tonne en moyenne) comparativement à la même période l'année dernière où le cours moyen s'établissait à en moyenne de 1 127 dollars par tonne.

Au niveau local, la fixation du prix de l'huile de palme brute (et des régimes de palme) par l'Etat ivoirien, en vue de lutter contre la vie chère, a forcé les sociétés productrices d'huile de palme brute à limiter la hausse de leurs prix de vente comparativement au niveau international. C'est le cas de PALMCI, dont les prix de vente n'ont progressé que de 16% sur la période. Malgré cela, cette dernière a vu son chiffre d'affaires bondir de 36% (149,2 milliards FCFA), porté également par la hausse du volume vendu.

Voir aussi -  Côte d'Ivoire : Bond de 165% des exportations d'huile de palme à fin avril 2022

PALMCI affiche au premier semestre 2022 une bonne performance opérationnelle grâce à la maîtrise des charges opérationnelles et coûts de production. Couplé à cela, l'amélioration du résultat financier fait bondir le résultat des activités ordinaires de 40% à 55,7 milliards FCFA.

Malgré la hausse des charges Hors Activité Ordinaires et de l'impôt sur le résultat (+71% à 13,8 milliards FCFA), le bénéfice de la société s'établit à 41,4 milliards FCFA contre 31,4 milliards FCFA au premier semestre 2022, soit une hausse de 32% en glissement annuel. Il convient également de noter que le bénéfice réalisé sur la première moitié frôle celui dégagé sur tout l'exercice 2021 (42,5 milliards FCFA) ; une situation qui laisse présager de bonnes perspectives pour l'exercice 2022.

En perspectives, la société anticipe un bénéfice supérieur à celui réalisé l'année dernière. Ainsi, à quel niveau de bénéfice devrait-t-on s'attendre à fin 2022 ? Les actionnaires bénéficieront-t-ils à nouveau de la moitié du résultat net ?

Voir aussi -  L'Indonésie lève l'interdiction d'exportation de l'huile de palme

 
Pour voir le lien de la publication, veuillez cliquer ici


Comportement de l'action PALMCI à la BRVM

L'action fait partie des titres qui ont le plus progressé depuis le début de l'année, affichant une variation de +37%, soit la 4ème meilleure hausse sur la période après SETAO (+76%), NESTLE CI (+45%) et UNILEVER (43%).

Voir aussi - BRVM : Les investisseurs ont-ils raison d'être aussi optimistes sur l'action PALMCI ?

Ayant clôturé la séance d'hier à 9 550 FCFA, le titre devrait à nouveau bénéficier de la confiance des investisseurs au regard de l'excellente performance économique et financière réalisée sur le premier semestre et de l'excellente perspective qui s'annonce en fin d'année. Il faut rappeler que PALMCI avait atteint son niveau le plus élevé à 13 100 FCFA, quelques jours après la publication des résultats financiers de l'exercice 2021.

Publié le 19/10/22 10:25

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

9lHfNWahHoIJyn55r42IUOz5swyzJVFzm5tvjKpgHsw False