sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Sénégal: Sonatel et Ecobank condamnés par la justice à payer une lourde amende de plus de 600 millions FCFA

SN0000000019 - SNTS
La BRVM ouvre dans 15h8min

Après plusieurs mois de  procédure devant le tribunal du travail et du commerce, la justice sénégalaise vient enfin de trancher dans l'affaire des arriérés de salaire des ex-travailleurs du call center PCCI. Un litige qui opposait ces derniers à l'entreprise et qui a impliqué Sonatel, le géant  local du secteur des télécommunications et la filiale du groupe Ecobank.

En effet, Sonatel a été condamnée ce 27 décembre à verser 404,5 millions FCFA, soit près de 616 mille euros de dommage aux 145 travailleurs du centre d'appel sous peine de voir ses comptes saisis.

Pour la petite histoire, l'affaire remonte en début d'année où PCCI, l'un des plus grands centres d'appels de Dakar qui, faisant face à des difficultés financières, n'avait pu honorer ses engagements vis-à-vis de ses employés qui revendiquaient plus de 14 mois d'arriérés de salaires.

Déterminés à entrer en possession de leur dû, les travailleurs ont porté l'affaires devant les juridictions sénégalaises. Des investigations avaient ainsi permis de révéler que Sonatel, principal partenaire de PCCI, avait en sa possession un fonds de 160 millions FCFA (243 913 euros) pour le compte de PCCI. Une information qui a poussé les employés de PCCI à traduire l'opérateur en justice afin de rentrer en possession de ces fonds.

Sonatel pour sa part justifiait du bien-fondé du contrôle de ces ressources en évoquant une "convention tripartite" qui le liait à PCCI et Ecobank Sénégal. Un argument  rejeté par le tribunal.

Le verdict rendu par la justice a également été lourd pour Ecobank Sénégal qui tout comme Sonatel a été  sanctionné et condamné à verser 202,4 millions FCFA (308 550 euros ) aux travailleurs PCCI.

Olivia Yao

Publié le 31/12/19 10:25

1 COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE
Sate


31/12/19 23:34
"Sonatel pour sa part justifiait de bien-fonde du controle de ces ressources en evoquant une mentionnant une "convention tripartite" qui le liait a PCCI et Ecobank Senegal. Un argument rejete par le tribunal" ecrit Madame Olivia Yao.

Pour votre formation, Madame Yao, je vous conseille desormais de rentrer en profondeur dans vos recherches pour expliquer a vos lecteurs ce dont il s'agit si votre but est de les informer; Ou encore mieux, specialisez vous dans le droit des affaires pour mieux cerner les issues en jeu.
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.