sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

SONATEL: 197 milliards FCFA de résultat net et léger repli du dividende

SN0000000019 - SNTS
La BRVM ouvre dans 14h46min

Très attendu par les investisseurs, les résultats annuels et le montant du dividende de SONATEL viennent de se dévoiler ce 27 février brisant ainsi les questionnements et les doutes sur le marché financier. Ce que l'on peut dire c'est que l'arrivée de Free, le nouvel opérateur télécom au Sénégal, a certes secoué le géant SONATEL présent dans 5 pays mais pas eu assez de vibration.

En effet, au titre de l'exercice 2019, SONATEL a affiché un chiffre d'affaires consolidé de 1 086,8 milliards FCFA, en hausse de 6,3% en rythme annuel, dopé principalement par les revenus issus des activités de " Mobile money " et de " Data mobile " qui ont connu des envolés de 33% à 83 milliards FCFA et 24,7% à 238,9 Milliards FCFA respectivement, malgré une poursuite de la baisse des revenus issus du service " voix fixe " et de l'international.

Grâce à l'amélioration de la marge directe (+88,8%) et à une maîtrise des charges (fiscalités, réglementations et coûts de l'énergie), l'EBITDA s'est amélioré de 4,2% à 482,1 milliards FCFA.

Cette performance a donc amorti la chute du résultat net 2019 qui affiche un léger repli de 2,7% à 196,8 milliards FCFA. Un résultat net qui, il faut le signifier enregistre sa troisième baisse au cours de ces quatre dernières années.

Au vu de ce qui précède le conseil d'administration propose une distribution de dividende net de 1 225 FCFA par action, ce qui correspond à un rendement de 8,17% au cours boursier de 15 000 FCFA. Les dividendes devraient être payés le 05 mai 2020.

Par ailleurs, le management s'engage les prochaines années à venir au maintien de la croissance du chiffre d'affaires et de la performance financiers du groupe. Le management souligne également un retour à une politique de croissance du dividende dès 2021.

Pour accéder à la publication cliquez ici

Olivia Yao

Publié le 28/02/20 09:45

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.