sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Afreximbank lance une nouvelle initiative pour promouvoir le commerce intra-africain des produits pharmaceutiques et médicaux

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 18h16min

La Banque africaine d'import-export (Afreximbank) et la Société islamique internationale de financement du commerce (ITFC) ont lancé ce 14 septembre, dans le cadre du programme de passerelles commerciales arabo-africaines (AATB), l'initiative " Harmonisation des normes pour les dispositifs pharmaceutiques et médicaux en Afrique ".

Lancée en partenariat avec l'Organisation africaine de normalisation (ARSO), un organisme intergouvernemental ayant pour mission de réduire les obstacles techniques au commerce intra-africain notamment, cette initiative vise à promouvoir la qualité et la sécurité des médicaments ainsi que celles des dispositifs médicaux importés sur le continent.

Voir aussi - L'ITFC lance un fonds de 50 millions $ pour soutenir le commerce intra-OCI

Dans le contexte actuel de la crise sanitaire de la Covid-19, " l'harmonisation des normes facilitera l'élaboration de réglementations techniques équivalentes entre les pays africains. Par conséquent, la distribution de fournitures et d'équipements médicaux d'un pays à un autre peut être accélérée " explique Afreximbank.

" L'harmonisation des normes des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux en Afrique est une première étape cruciale pour faciliter la production et le commerce locaux dans le secteur. Ces normes fournissent une base de référence nécessaire pour réglementer le secteur plus efficacement (…). Il agira comme un catalyseur pour que l'Afrique bénéficie d'un secteur pharmaceutique en plein essor, élargissant les opportunités commerciales au niveau local et au-delà des frontières, créant ainsi un impact socio-économique durable à long terme sur le continent ", a declaré Hani Salem Sonbol, PDG de l'ITFC.

Voir aussi -Covid-19 : L'ITFC obtient 100 millions $ pour appuyer le secteur privé des pays de l'OCI

Commentant l'initiative, Hermogene Nsengimana, secrétaire général de l'ARSO, a pour sa part déclaré que " Si d'un côté la Covid-19 a créé la distanciation sociale comme une nouvelle norme, d'un autre côté, il a rapproché l'Afrique en nous ouvrant les yeux sur le besoin d'industrialisation. Les normes diffusées par l'ARSO et d'autres organisations de normalisation relatives aux masques faciaux et aux désinfectants pour les mains ont été largement utilisées par les PME africaines pour développer des équipements de protection individuelle fabriqués localement, mettant ainsi en lumière le rôle des normes dans l'industrialisation, la sécurité et le commerce ".

"Cette initiative avec Afreximbank et ITFC aidera non seulement à augmenter la production locale, mais créera également la confiance et permettra le commerce et l'investissement transfrontaliers pour les produits pharmaceutiques et les dispositifs médicaux ", a-t-il expliqué.

Olivia Yao

Publié le 15/09/20 13:07

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.