La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Afrique subsaharienne : Plus de la moitié de la population est pauvre selon le PNUD

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 9h50min

Alors qu'elle est régulièrement appréhendée sous l'angle monétaire, la mesure de la pauvreté n'a pas toujours fait l'unanimité. Parmi les critiques, il revient souvent le fait que la pauvreté doit plutôt être appréhendée sous un aspect multidimensionnel. En d'autres termes, l'approche monétaire ne saurait suffire pour identifier un pauvre.

C'est en faisant sienne cette remarque que le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Initiative d'Oxford sur la pauvreté et le développement humain (OPHI), ont élaboré un nouvel indice de mesure de la pauvreté qui intègre cette fois-ci le caractère multidimensionnel du phénomène, intitulé "indice de pauvreté multidimensionnelle (IPM)".

A cet effet, l'IPM va au-delà du revenu en prenant en compte les diverses privations qui impactent quotidiennement la vie des populations, notamment en matière de santé, d'éducation et de niveau de vie, en s'appuyant sur 10 indicateurs tels que le manque d'eau potable, de nutrition adéquate ou d'éducation primaire.

Ainsi, les personnes qui sont privées d'au moins un tiers de ces indicateurs pondérés sont classées comme multidimensionnellement pauvres.

Il est ressorti de cet indice 2021 que 556 millions de personnes en Afrique subsaharienne sont en situation de de pauvreté multidimensionnelle, soit 53% de la population ; ce qui fait de la région la plus pauvre de la planète.

Elle est suivie par la région d'Asie du Sud où le nouvel indice du PNUD a permis de révéler 532 millions de pauvres, soit 29% de la population.

Ces deux régions sont donc les plus affectés par ce phénomène où on y trouve les pays comptant le plus de personnes souffrant de pauvreté multidimensionnelle, à savoir, l'Inde, le Nigéria, le Pakistan, l'Éthiopie et la République démocratique du Congo.

Au niveau mondial, l'on a dénombré 1,3 milliard de personnes souffrant de pauvreté multidimensionnelle, dont 84% vivent en milieu rural et 16% en milieu urbain.

On note également que près de la moitié des personnes souffrant de pauvreté multidimensionnelle (644 millions) ont moins de 18 ans et 8,2% (105 millions) ont 60 ans ou plus.

En définitive, cette nouvelle approche de la pauvreté adoptée par le PNUD qui permet de mesurer et de surveiller la pauvreté sous toutes ses formes, pourrait aider à concevoir une reprise économique plus résiliente qui ne laisse personne de côté.

Dr Ange Ponou

Publié le 15/10/21 17:03

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.