sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

BRVM : Sonatel réalise un résultat net de 143,4 milliards FCFA au 3ème trimestre, en repli de 6,3%

SN0000000019 - SNTS
La BRVM ouvre dans 14h22min

Le groupe Sonatel basé au Sénégal avec des filiales au Mali, en Guinée Bissau, en Sierra Léone et en Guinée, est un géant qui consolide ses positions et ses revenus sur ses marchés.   

Au terme du troisième trimestre, le groupe a vu son chiffre d'affaires augmenté de 7,5% à 820 milliards FCFA, soit 57,4 milliards FCFA de plus en comparaison au troisième trimestre 2018.

Cette performance a été portée par l'ensemble de ses filiales avec, par rapport à la période de référence, des croissances à deux chiffres en Guinée (+18,2%), en Sierra Léone (+11,7%), mais également au Sénégal, son principal marché avec une hausse du chiffre d'affaires de 4,8%.

Voir aussi - La hausse des investissements affecte le bénéfice net de SONATEL au 1er semestre 2019

Le résultat net s'est par contre replié de 6,3% à 143,4 milliards FCFA en dépit de la hausse de 2,4% de l'EBITDA à 355,3 milliards FCFA. Sonatel explique cette situation par " la hausse des charges d'intérêts sur les emprunts ", même si ce résultat reste " meilleur " que ce qui avait été prévu en budget. Le groupe poursuit en effet ses investissements ; le CAPEX a progressé de 23,4% à 156,3 milliards FCFA.

Voir aussi - BRVM : WARA attribue la note "AA-" à SONATEL

Sur le plan opérationnel, la société revendique 32,5 millions de clients sur le fixe, le mobile et l'internet, en hausse de 14,4% et 6,3 millions sur le mobile money (+14,4%).

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, notamment sur son marché domestique, la société, leader sur ses marchés de présence hormis la Sierre Léone, entend poursuivre ses investissements et prévoit à cet effet " lancer un emprunt obligataire durant le courant de l'année 2020 ".

En outre, alors que le marché tend à saturation sur le segment voix (plus de 100% de pénétration au Sénégal, au Mali et en Guinée) Sonatel assure que la data mobile et Orange money devraient constituer des relais de croissance de plus en plus importants pour ses résultats. Et en vue d'améliorer ses "trajectoires de rentabilité" un programme de "maîtrise des coûts" sera mis en œuvre dans l'ensemble des filiales.

Et enfin, chose importante pour les actionnaires, le groupe a réaffirmé " son ambition de toujours payer des dividendes " à ses actionnaires.

Voir la publication sur le lien.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 28/10/19 09:55

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.