sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

CEDEAO : La Côte d’Ivoire et le Burkina champions de l’intégration selon la CEA

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ferme dans 1h24min

La Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), la BAD et la commission de l'Union africaine viennent de publier ce 22 mai la seconde édition de l'indice d'intégration régionale en Afrique (IIRA), qui fournit des données sur l'état d'avancement du processus d'intégration économique sur le continent.

L'IIRA est établi à partir de 16 indicateurs regroupés en 5 dimensions : intégrations commerciale, productive, macroéconomique, infrastructurelle et libre circulation des personnes.

Au constat de cet indice 2019, le résultat est sans appel : aucun pays africain ne peut être considéré comme bien intégré dans sa région. Etabli sur une échelle de 0 à 1 (de ‘'pas du tout intégré'' à ‘'entièrement intégré''), l'indice ressort avec une moyenne africaine de 0,327, ce qui traduit que les niveaux d'intégration des  Etats du continent restent faibles.

Seuls 20 pays ont obtenu un score supérieur à la moyenne, alors qu'il y a un large consensus sur le fait que bien intégré, le continent est mieux armé pour être plus résilient face aux chocs tels la pandémie actuelle du covid-19 qui va sonner l'arrêt de la dynamique économique entamée sur la décennie.

Toutefois, selon le document, la mise en œuvre effective de la ZLECA, la zone de libre-échange continentale, devrait donner un coup de pouce à l'intégration avec la baisse attendue de 90% des taxes sur les marchandises échangées sur le continent au cours des 5 prochaines années.

La Côte d'Ivoire, le Burkina et le Sénégal, le trio de tête dans la CEDEAO

Présenté sur une base régionale, le rapport hisse la Côte d'Ivoire en rang de championne de l'intégration dans l'espace CEDEAO, devant le géant nigérian.

Dans la région (qui a un score moyen pondéré de 0,425), les meilleurs scores sont obtenus au niveau de la libre circulation des personnes, les Etats ayant supprimés le visa pour les citoyens de la zone.

" Le score moyen de la CEDEAO est tiré vers le bas par la quasi-absence d'intégration productive pour sept des quinze pays membres de cette communauté. Le score du plus performant de ce groupe (Mali) n'est que de 0,101, tandis que le plus faible (Niger) a un score de zéro ", souligne le rapport.

Source: Rapport 2019 l'indice d'intégration régionale en Afrique

Globalement au niveau ouest africain, la Côte d'Ivoire affiche un score de 0,67, suivi du Burkina (0,56) et du Sénégal (0,52). Le Nigéria arrive au 5ème rang (0,46) alors que le Libéria (0,46) se trouve en queue du classement.

La performance des pays les plus intégrés de la CEDEAO n'est pas suffisante pour compenser cet état de fait : le meilleur élève, la Côte d'Ivoire, affiche un score respectable de 0,718, mais son suivant, le Nigeria, n'a qu'un score de 0,540 et le troisième, le Sénégal, obtient 0,388.

Source: Rapport 2019 l'indice d'intégration régionale en Afrique

Au niveau continental, l'Afrique du Sud, le Kenya, le Rwanda, le Maroc et Maurice sont les 5 pays les mieux intégrés. 

Source: Rapport 2019 l'indice d'intégration régionale en Afrique

Jean Mermoz Konandi

Publié le 25/05/20 16:26

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.