Côte d’Ivoire : Endeavour et Perseus obtiennent des exonérations fiscales pour leurs projets aurifères

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 62h14min

Les sociétés minières Endeavour Mining et Perseus Mining ont reçu, après plusieurs mois de négociations, l'agrément du gouvernement ivoirien pour l'exploitation des gisements aurifères de Daapleu et Gbétibouo respectivement à l'Ouest et au Nord-Ouest du pays et de Yaouré au centre. Deux conventions ont été actées à cet effet ce 9 décembre entre les différentes parties prenantes.

Ces accords qui comprennent une garantie de stabilité fiscale (suppression de l'impôt minimum forfaitaire et l'exonération sur le bénéfice industriel et commercial (BIC) sur 5 ans) permettront à ces compagnies d'avancer dans l'exploitation de leurs gisements miniers mais également, de poursuivre leurs investissements.

Notons que la Côte d'Ivoire veut faire du secteur des mines un pilier important de la croissance économique en rehaussant la contribution du secteur à 4% au PIB d'ici 2020 contre 3% en 2018.

Endeavour Mining (EDV)

Endeavour est une compagnie minière canadienne spécialisée dans le développement de mines d'or principalement dans la région de l'Afrique de l'Ouest. La société exploite quatre (4) mines dont 2 au Burkina Faso (Houndé, Karma) et 2 en Côte d'Ivoire (Agbaou et Ity).

La mine d'or d'Ity située à environ 480 km au nord-ouest d'Abidjan, la capitale ivoirienne, est l'une des mines phares d'Endeavour. Détenue à 85% par EDV, à 10% par gouvernement ivoirien et à 5% par la SODEMI, la mine d'or d'Ity a produit plus de 1,2 million d'onces d'or en 20 ans d'exploitation.

Quant à la mine d'or d'Agbaou, elle est à environ 200 km au nord d'Abidjan et s'étend sur une superficie de 334 km2. Egalement de détenue à 85% par EDV, la mine produit trois tonnes d'or par an.

Yaouré, second projet de Perseus Mining en Côte d'Ivoire

Perseus est une société australienne opérant dans le secteur minier en Afrique de l'Ouest. Exploitant les mines d'or d'Edikan, au Ghana, de Sissingué en Côte d'Ivoire, la société vise une production d'or de 500 000 onces par an d'ici 2022 avec la mise en valeur de la mine de Yaouré.

 

"La signature de la Convention minière de Yaouré est une étape importante sur la voie de la mise en valeur de la mine d'or de Yaouré (…). Maintenant que le document est signé, nous pouvons aller de l'avant en ayant confiance (…) que les lois fiscales sur lesquelles reposait notre décision d'investissement dans la mine ne changeront pas pendant sa durée de vie " s'est félicité dans un communiqué Jeff Quartermaine, directeur général de Perseus Mining.

Il faut également signifier que les travaux d'aménagement de la mine d'or de Yaouré qui ont coûté 265 millions de dollars américains ont été lancés en juin 2019. La première coulée d'or de la mine devrait avoir lieu en décembre 2020.

La durée de la vie de Yaouré est estimée à 8,5 ans, une échéance qui devrait être prolongée selon la compagnie

Olivia Yao

Publié le 10/12/19 10:20

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

aI44lfSOyNRKnhv9MNZJiKFcrWMjmfTEv-BYo9fY4Ho False