sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Côte d’Ivoire : La sollicitation accrue du marché financier régional dope la masse monétaire à fin septembre

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 12h45min

La situation monétaire de la Côte d'Ivoire a été marquée par une progression de la masse monétaire au sens large (M2). A fin septembre 2019, l'agrégat M2 s'est établi à 9 714,8 milliards FCFA (14,81 milliards d'euros) contre 8 941,5 milliards FCFA (13,63 milliards d'euros) à fin septembre 2018, soit un accroissement de 773,3 milliards FCFA (+8,6%).

Cette augmentation de la quantité de monnaie est essentiellement imputable à la hausse de 1 545,2 milliards FCFA (+18,4%) des créances intérieures.

Dans les détails, les créances intérieures se sont accrues sur l'Administration centrale et sur l'économie respectivement de 907,3 milliards FCFA (+45,7%) et de 637,9 milliards FCFA (+10%). Cette importante progression des créances sur l'Administration publique est en lien avec une sollicitation plus accrue du marché financier régional où les banques sont les principaux investisseurs pour faire face aux besoins de financement dans le contexte de moindre recours aux euro-obligations.

A l'opposé, les actifs extérieurs nets se sont repliés de 363,8 milliards FCFA (-17,7%) sur la période en raison d'un moindre recours aux eurobonds contrairement à la même période de l'année précédente.

Dr Ange Ponou

Publié le 02/12/19 15:13

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.