sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Covid-19/États-Unis : 26% du total des défaillances d’entreprises proviennent du secteur énergétique

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ferme dans 0h37min

Les dégâts économiques causés par la Covid-19 sont désastreux, au nombre desquels on cite des faillites d'entreprises, notamment aux États-Unis, qui en outre est le plus important foyer de la pandémie.

En effet, selon Eric Rosenthal, directeur principal des financements à effet de levier chez Fitch Ratings et cité par le célèbre média américain Forbes, " le secteur de l'énergie représente 16% du total des défauts de paiement des entreprises américaines sur les prêts à effet de levier (des prêts destinés à augmenter leurs capacités d'investissement) et 36% des défauts de paiement sur les obligations à haut rendement depuis le début de l'année ".

Ainsi, 22 sociétés énergétiques américaines ont fait défaut sur leurs prêts à effet de levier, leurs obligations à haut rendement et, dans certains cas, sur les deux.

Liste des compagnies en défaut de paiement

                                                                                                 Source : Ficth Ratings

Globalement, le volume des défauts de paiement du secteur s'élève à un peu plus de 25 milliards de dollars sur un total des défauts de paiement de 96 milliards de dollars, soit 26% de ce total.

Cette augmentation du taux de défaillance des compagnies pétrolières et gazières américaines est liée aux effets négatifs conjugués de la propagation de la Covid-19 qui se font sentir dans le pays depuis cinq mois maintenant et de la chute des cours du pétrole durant cette crise.

Dans le détail, l'on note par exemple que le taux de défaillance du secteur de l'énergie dans les prêts à effet de levier est supérieur à 15% depuis le début de l'année, soit trois fois plus que le taux de défaillance moyen des prêts à effet de levier pour tous les secteurs de l'économie américaine.

En outre, au moment où les cas de contamination à la Covid-19 s'accumulent dans de nombreuses régions productrices de pétrole du pays comme le Texas, l'Oklahoma, la Louisiane, le Colorado, le Nouveau-Mexique et le Dakota du Nord, Fitch Ratings annonce qu'il y aura malheureusement davantage de défauts de paiement de la part des compagnies pétrolières et gazières, d'autant plus que 55% des obligations les plus à risque se trouvent dans le secteur de l'énergie.

De plus, Fitch révèle que 75% des prêts à effet de levier détenus par les sociétés d'énergie sont notés B ou en deçà, ce qui signifie que la majorité de ces prêts ont une probabilité de défaillance importante.

Les investisseurs devraient donc s'inquiéter du sort des prêts à effet de levier se trouvant dans cette catégorie de notation financière.

Dr Ange Ponou

Publié le 11/08/20 15:55

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.