La BRVM engrange des victoires symboliques qui rappellent tout son potentiel

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 7h27min

 

Après s'être hissée, pour la première fois de son histoire, à un niveau de capitalisation historique de 8 000 milliards FCFA le 12 septembre dernier à la veille de son 25ème anniversaire, la BRVM a enregistré une autre ‘'victoire'' symbolique. Au 20 septembre, le marché régional, revenu à 7 878 milliards FCFA (12,861 milliards de dollars), a dépassé la capitalisation de la Bourse de Nairobi (9,77 milliards de dollars), se hissant au rang de 5ème plus grand marché en Afrique derrière ceux de l'Afrique du Sud, du Nigérian, de Casablanca et d'Egypte.   

Si la bourse de Nairobi a été fortement contrariée par la chute du shilling kenyan par rapport au dollar américain (-22,21% en un an) ainsi qu'à la contre-performance de certaines valeurs phares (- 36,23% pour le géant Safaricom depuis le début de l'année), la BRVM peut s'énorgueillir de sa capacité à approcher titiller les plus grandes places du continent. 

Voir aussi - La BRVM célèbre ses 25 ans d'activité

Avec l'arrivée d'Orange Côte d'Ivoire à sa cote fin 2022, le marché régional a gagné en volume et en importance et peut légitimement revendiquer désormais l'ambition de compter dans le peloton de tête (dans le top 3) des marchés du continent. En effet, il existe bien une taille suffisante de sociétés de la dimension de l'opérateur télécom dans la région à même de porter cette ambition. Un, deux, trois, quatre IPO de cette dimension, l'admission de quelques PME dynamiques dans un horizon de 5 ans, et la place régionale deviendra un centre suffisamment attrayant pour voir affluer de nouveaux investissements, y compris internationaux, avec les effets d'entraînement qu'on peut en attendre sur l'ensemble de l'économie régional. 

 

Aux côtés de la BRVM, les Etats et le secteur privé doivent activement s'approprier cette ambition en vue de renforcer le statut de notre marché qui est bien générateur de richesses pour l'ensemble de la communauté. Cette année, les investisseurs du marché action se sont vus distribuer, rien qu'en terme de dividendes, 647,5 milliards FCFA, soit un peu plus d'un milliard de dollars ! 

Depuis le début de l'année, le marché actions de la BRVM enregistre une croissance de 3,77%, soutenu par le trend impressionnant des valeurs bancaires et télécoms dont les performances financières mobilisent l'appétit des investisseurs. Une tendance qui devrait se maintenir au regard des publications du premier semestre.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 22/09/23 13:52

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False