La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

La dette mondiale a bondi de 14% à 226 000 milliards de dollars fin 2020

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 39h20min

La dette cumulée du secteur public et du secteur privé a atteint un niveau record en 2020 en s'établissant à 226 000 milliards de dollars, en hausse de 14% par rapport à son niveau de l'année précédente, selon les données du Fonds monétaire international.

Pour sa part, la dette publique s'est élevée à 88 000 milliards de dollars fin 2020, ce qui correspond à un ratio d'endettement de près de 100% du PIB.

Cette augmentation fulgurante qui est lien avec les mesures prises par les gouvernements de la planète pour endiguer la propagation de la pandémie de la Covid-19, met aujourd'hui de nombreux pays dans une posture délicate, ces derniers étant notamment tiraillés entre le financement de la relance économique et assurer un équilibre budgétaire.

Dans un tel contexte, les économies en développement disposent de moins de leviers pour agir par rapport aux économies avancées, ce qui complique davantage la situation des finances publiques des premiers.

Dans cette veine, le FMI estime que la crise sanitaire actuelle devrait avoir des répercussions négatives durables et entraîner une baisse des recettes budgétaires par rapport aux tendances observées avant la pandémie, en particulier dans les pays en développement à faible revenu.

Face donc à ce dilemme, l'institution de Bretton Woods recommande un certain nombre de mesures aux pouvoirs publics afin d'accroître la résilience de leurs finances publiques.

Il s'agit notamment d'adapter leurs mesures à la pandémie ainsi qu'à l'évolution et aux perspectives économiques ; de donner la priorité à la transformation de l'économie afin de la rendre plus intelligente, plus verte, plus résiliente et plus inclusive ; d'augmenter progressivement les recettes fiscales si nécessaire et améliorer l'efficience des dépenses.

On ajoute à cela le renforcement de la crédibilité de la politique budgétaire afin de créer de l'espace pour maintenir les aides à court terme sans mettre en péril le crédit public.

Dr Ange Ponou

Publié le 13/10/21 16:37

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.