Le Mali apure 431 milliards FCFA de dettes impayées

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 40h53min


L'État malien annonce avoir apuré environ 431,1 milliards FCFA, soit 657,2 millions d'euros, de dettes impayées depuis la levée des sanctions économiques et financières par la CEDEAO le 3 juillet dernier.

Cet acquittement comprend 85,1 milliards FCFA (129,73 millions d'euros) de dette extérieure, 66 milliards FCFA (426,86 millions d'euros) de dette contractée par syndication sur le marché de l'UMOA et 280 milliards FCFA de dette mobilisée sur le marché régional par adjudication. Il faut relever que ce dernier encours a été en partie apuré grâce à l'emprunt spécial de bons et obligations du trésor émis le 9 août dernier sur le marché monétaire régional.

Cette opération qui marquait ''le grand retour'' de Bamako sur le marché de la dette intérieure après 6 mois de suspension a été en effet couronnée de succès avec la levée d'une belle enveloppe de 277,37 milliards FCFA (422,85 millions d'euros).

En plus des paiements de dettes, l'État malien relève en outre avoir payé des intérêts de retard aux investisseurs pour un montant total de 6,65 milliards FCFA dont 5,48 milliards FCFA pour la dette contractée par adjudication et 1,17 milliard FCFA pour celle levée par syndication sur le marché régional.

Ces remboursements devraient renforcer la confiance des investisseurs du marché financier régional dans la signature de l'Etat malien, ce dernier étant déterminé à respecter ses engagements vis-à-vis de ses créanciers.

Olivia Yao

Publié le 14/08/22 09:59

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

D2Ivwev3yT5CtaKb3BsxsoIMV97MEAlrsKYgkf8WghI False