Les premiers véhicules ‘’Made in Côte d’Ivoire’’ sortent d’usine

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 13h1min

La Côte d'Ivoire renoue avec l'industrie automobile plusieurs décennies après la parenthèse avec le constructeur Renault dans les années 1970. Ce 10 janvier, le pays a en effet inauguré une chaîne d'assemblage de véhicules, un projet lancé en 2018 et qui est désormais opérationnel.

L'usine est le fruit d'une joint-venture entre le constructeur IVECO (40% du capital) et SOTRA Industrie, filiale de la SOTRA, la société nationale qui assure le service du transport public dans la capitale Abidjan. Elle est spécialisée dans le montage de véhicules utilitaires de type minibus, servant généralement au transport urbain sur le marché africain, une grande première dans la région.

" C'est une chaîne de montage intégral donnant lieu à l'autorisation de porter la mention " Made in Côte d'Ivoire " sur les véhicules sortis de l'unité́ d'assemblage ", explique le ministère ivoirien en charge des Transports.

Dans un premier temps, la capacité de production annuelle sera de 1 000 minibus de 26 places, des véhicules qui pourront être configurés en ambulances, en camionnettes frigorifiques, en utilitaires de transport de matériels et de marchandises diverses. Outre la Côte d'Ivoire, ‘'Daily Ivoire'' (le nom donné à ces véhicules) sera distribué sur le marché ouest africain et au-delà en s'appuyant le réseau de IVECO, une marque bien présente dans la région.

La Chaîne qui a déjà produit une soixantaine de minibus avec ses 500 employés, offre un prix d'achat 30% inférieur à celui d'un minibus importé. Et selon les responsables de Sotra Industries, le carnet de commande est plein jusqu'en 2024.

L'usine ouvre ses portes dans un contexte où le gouvernement a imposé des restrictions sur le marché du véhicule d'occasion avec la limitation de l'âge des véhicules importés. Une mesure qui a eu pour impact une hausse de 57% des ventes de véhicules neufs rien qu'en 2021 selon le ministère des Transports.

Rappelons que la Côte d'Ivoire a également signé un accord avec le constructeur japonais Toyota pour l'installation d'une unité de montage à Abidjan, un projet annoncé initialement pour 2021 et qui a très probablement pris du retard en raison de la crise sanitaire.

Voir aussi - Volkswagen démarre son usine de montage automobile au Ghana

Voir aussi - Ghana : Toyota inaugure sa première usine de montage en Afrique de l'Ouest

Dans la région ouest africaine, le Ghana fait figure d'eldorado des grands constructeurs. Volkswagen y a ouvert son usine de montage en août 2020 et, en juillet 2021, Toyota y installé sa première usine dans la région. A noter que Kia et Hyundai ont fait part de leur projet de s'y implanter.

Voir aussi - Hyundai et KIA annoncent des usines d'assemblage automobile au Ghana

Jean Mermoz Konandi

Publié le 10/01/22 13:51

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.