L’ICCO confirme la baisse de la production de cacao au Ghana

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 0h47min

L'ICCO, Organisation internationale du cacao, confirme dans son dernier rapport publié ce 16 mai, la baisse de la production de cacao au Ghana pour cette campagne 2021/2022 en cours qui sera inférieure d'environ un tiers par rapport à la campagne de l'année dernière (2020/2021).

Les raisons de cette chute drastique de la production ont trait aux conditions météorologiques moins favorables et à la survenue du Swollen Shoot, maladie ravageuse des fèves de cacao. Dans son rapport pour le mois précédent, l'Organisation avait relevé une baisse drastique de 34% à 524 000 tonnes au 31 mars 2022, en glissement annuel.

Au sujet de la Côte d'Ivoire, la production de cacao pour la campagne 2021/2022 est en passe d'être inférieure à celle de 2020/2021. En effet, à la date du 1er mai 2022, la production de cacao enregistrée dans le pays affichait 1,81 million de tonnes, soit une baisse légère de 3,2% comparativement au volume de production sur la même période l'année précédente. Les conditions météorologiques défavorables sont également pointées du doigt au niveau de la Côte d'Ivoire.

Voir aussi - Ghana : Les exportations de cacao en chute de 34%, selon l'ICCO

Par contre, la transformation locale du cacao en Côte d'Ivoire maintient sa dynamique haussière. D'après les données du GEPEX, l'Association ivoirienne des exportations de cacao, relayé dans le rapport, les broyages de cacao à la date du 31 mars 2022, sont en augmentation de 4,3%, en glissement annuel, passant de 302 000 tonnes à 315 000 tonnes.

Cette augmentation du broyage de fèves est stimulée par la politique des autorités ivoiriennes visant à encourager la transformation locale en réduisant les taxes à l'exportation des produits du cacao transformés sur place.

Narcisse Angan

Publié le 19/05/22 10:11

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

nHZF_3KO4_9mWV8QlTe4E_lB3DujZYigWqBolXocJz0 False