sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Scandale Wirecard : L’auditeur EY dans l’œil du cyclone

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ferme dans 2h17min

Le géant mondial de l'audit Ernst & Young (EY) par qui le scandale financier ayant entraîné la faillite de la fintech allemande Wirecard est arrivé, se trouve actuellement acculé de toute part, visé par plusieurs plaintes judiciaires.

De fait, l'association d'actionnaires allemands Sdk a déposé en Allemagne une plainte au pénal contre deux auditeurs actuels et un ancien auditeur chez EY.

En plus, la holding japonaise SoftBank spécialisée dans les techniques de l'information et de la communication (TIC) et qui avait acquis au printemps 2019 des obligations convertibles Wirecard pour un montant de 900 millions d'euros, compte également poursuivre EY pour son rôle dans le scandale, selon l'hebdomadaire Der Spiegel.

Hors d'Allemagne, l'association des investisseurs européens (European Investors) menace à son tour l'auditeur britannique EY de poursuites, d'après le quotidien allemand Handelsblatt.

Il est en effet reproché au cabinet d'audit " de ne pas avoir informé le public plus tôt des problèmes chez Wirecard " alors qu'il est chargé depuis 2009 de certifier les comptes de la fintech dont le cours à la Bourse de Francfort a fondu de près de 98%.

Voir aussi - Triste fin pour la fintech Wirecard, emportée par son scandale financier

Rappelons que Wirecard a déposé le bilan ce 25 juin 2020 suite au refus d'EY de certifier les comptes de l'exercice 2019 de la fintech après la découverte d'un trou de 1,9 milliard d'euros dans sa comptabilité.

Dr Ange Ponou

Publié le 02/07/20 18:39

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.